Eto’o courtise le RDPC pour intégrer le Comité central

RDPC et Samuel

La rumeur enflait depuis plusieurs semaines, elle se confirme : Samuel Eto’o tentera bien d’intégrer les instances du parti au pouvoir au Cameroun, le RDPC. Le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) nourrirait l’ambition d’entrer au Comité central, voire au Bureau politique du RDPC.

Un rendez-vous avec le SG du Comité central

Mercredi dernier, Samuel Eto’o s’est rendu auprès de Jean Nkuete, secrétaire général du Comité central du RDPC, dans l’espoir d’être coopté lors du prochain congrès du parti. Il suit ainsi les traces de ses prédécesseurs à la tête de la FECAFOOT, comme Vincent Onana ou Iya Mohamed, tous membres éminents du RDPC.

Après de longues semaines à tenter d’obtenir un rendez-vous, Samuel Eto’o a finalement pu plaider sa cause auprès de Jean Nkuete. Selon nos informations, il aurait même proposé de prendre immédiatement sa carte au RDPC pour se tenir « prêt comme un soldat » à soutenir le président Paul Biya.

Des ambitions freinées par l’enquête criminelle ?

M. Nkuete l’aurait encouragé à rejoindre d’abord une cellule de base avant d’envisager une entrée au Comité central réservée aux « grands militants ». La décision finale reviendrait au chef de l’État.

Cette démarche intervient au moment où la police enquête sur des soupçons de corruption visant Samuel Eto’o, à la demande de Paul Biya. De quoi refroidir les ardeurs du SG du RDPC, surpris par l’ouverture de cette enquête criminelle.

Reste à voir si l’ambition affichée de Samuel Eto’o de siéger au sommet du parti pourra survivre aux développements de l’enquête en cours…

Par Jean-Félix Messina, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *