International

Erdogan déclare que la Turquie souhaite devenir membre à part entière de l’OCS

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré après le sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Samarcande qu’Ankara aspirait à en devenir un membre à part entière.

C’est ce qu’a déclaré le dirigeant turc aux journalistes après le sommet de Samarcande. Ses propos ont été cités par l’agence de presse anatolienne ce samedi. « Maintenant, nous ferons un travail dans ce sens. C’est notre objectif », a-t-il déclaré.

La question serait « à l’ordre du jour des discussions en Inde, qui présidera l’OCS dans la période à venir ». « Avec cette étape, nos relations avec ces pays [membres de l’OCS] seront portées à un niveau complètement différent », a ajouté le président turc.

Lire aussi
Navalny transféré dans une colonie pénitentiaire de haute sécurité

La déclaration établissant l’OCS a été signée à Shanghai en juin 2001 par six États – la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Chine, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. L’Inde et le Pakistan sont désormais membres en plus de ces pays. Les États observateurs sont l’Afghanistan, la Biélorussie, l’Iran et la Mongolie; les partenaires de dialogue sont l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Cambodge, le Népal, le Sri Lanka et la Turquie. Le sommet de l’OCS à Douchanbé en septembre 2021 a lancé la procédure d’admission de l’Iran au sein de l’organisation. Cette année, le Belarus a officiellement demandé à rejoindre l’OCS en tant que membre à part entière.

Lire aussi
Le président turc Erdogan annonce être positif au Covid-19

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page