Politique

Encore du grabuge au RDPC : l’hégémonie Peul-musulman, provoque le courroux des Guidars dans le Mayo-Louti

Depuis la récente opération de renouvellement de organes de base du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), émaillée par de multiples distorsions, tripatouillages, magouilles, actes de violence et de pyromanie, le parti de la flamme semble n’avoir pas fini d’écrire les pages tristes de son histoire.

Dans la Région du Nord, le modus operandi de l’opération de renouvellement, a aussi provoqué une levée de boucliers, notamment dans le Département de Mayo-Louti, où les Guidars ethnie majoritaire estiment qu’ils sont tenus en laisse par les peuls musulmans et les pontes du Comité Central du RDPC.

Les Guidars, d’obédience chrétienne, faut-il le rappeler, constituent l’ethnie majoritaire dans le Département du Mayo-Louti Région du Nord. De surcroît, c’est elle qui maintient haut la flamme du RDPC dans la Région. En dépit de ces atouts, les militants RDPC de la base ne comprennent pas toujours pourquoi Comité Centre leurs imposent, dans leur département des présidents de commission peuls-musulmans qui n’ont aucun lien avec qu’eux. Le malaise est d’autant plus profond que les Guidars à selon qu’on sache, disposent d’un très grand nombre d’élites moyennes, forte et intellectuelles. D’où le climat délétère observé en ce moment entre les militants du RDPC, dans ce Département.

D’autre part, les élites du Mayo-Louti, entièrement acquis au renouveau incarné par le Président Paul Biya, semble ostracisés au sein du parti, comme le fait constater un militant de la 1ère heure, Athanase Monglo : « Nous n’avons que deux Directeurs de l’administration centrale qui sont ignorées », avant de continuer : « On nous impose donc des présidents qui n’ont aucun lien avec la base. J’ai été chargé de Mission communal depuis 1996 étant élève de l’ENAM, ensuite chargé de Mission départementale et membre des commissions électorales départementales depuis 2004 à 2014. Depuis que le Feu Ministre Oumarou Denis est décédé. On me malmène mais on veut que je continue à être parmi les meilleurs contributeurs, ce que j’ai toujours fais, non sans me plaindre. » C’est tout dire !

Selon certaines indiscrétions, quelques élites de Garoua qui vraisemblablement veulent occulter l’élite majoritaire et intellectuelle de Mayo Louti, seraient à l’origine de cet état de choses. Le comble de la forfaiture étant que, ces peuls-musulmans qui se sont accaparés du leadership dans ce département ne peuvent même pas mener une campagne en Guidar. Toute chose qui constitue un sérieux handicap en politique. Le moins qu’on puisse dire c’est que les populations du Grand-Nord en général, souhaite un savant dosage chrétiens (35% de la population du grand nord), musulmans (21%) et animistes + kirdis (45%) dans la représentation du grand Nord pour que le RDPC gagnera toujours. Et le plus vite serait le mieux !

Alain Basile Djomo, 237online.com

Please follow and like us:
8k
fb-share-icon13589
251k
Pin Share20
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Twitter251k
Facebook14k
RSS15k
Follow by Email8k