En quelques années, l’Otan a accru son activité militaire près des frontières de la Russie

OTAN forces

L’Alliance de l’Atlantique Nord a considérablement accru son activité militaire à proximité immédiate des frontières de la Russie au cours des dernières années, a déclaré jeudi le chef d’état-major des forces armées russes, Valeri Guerassimov,

« La tension de la situation en Europe ne faiblit pas. Ces dernières années, l’activité militaire de l’Alliance de l’Atlantique Nord s’est nettement intensifiée. Une quarantaine d’exercices militaires majeurs de l’Otan se déroulent chaque année à proximité des frontières de la Russie« , a-t-il déclaré lors d’une réunion d’information à l’intention des attachés militaires étrangers.

M. Guerassimov a déclaré qu’un grand nombre de troupes était redéployé aux frontières de la Russie pendant les exercices de l’Otan, tandis qu’une partie du matériel de combat reste sur les lieux des manœuvres. « Cette année, un exercice de grande envergure intitulé Defender Europe a été organisé, auquel ont participé non seulement les pays de l’Alliance, mais aussi des États non alignés – Suède, Finlande, Autriche. Au cours de cette période, d’importants contingents de troupes ont été redéployés vers les frontières russes. L’exercice est terminé, mais une partie du matériel américain n’a pas été retirée d’Europe à ce jour », a souligné le chef d’état-major des forces armées de la Fédération de Russie.

Selon lui, l’aviation stratégique américaine a considérablement augmenté ses survols des frontières russes, au cours desquels elle effectue des entraînements de tir de missiles de croisière sur des installations situées sur le territoire de la Fédération de Russie. « Rien qu’au cours du mois dernier, il y a eu environ 30 sorties, soit deux fois et demie de plus qu’à la même période l’année dernière », a déclaré Guerassimov.

« Il y a eu une recrudescence de l’activité navale des forces de l’Otan en mer Noire et en mer Baltique. Cette année, 26 navires de guerre d’États de l’Alliance ne faisant pas partie de la mer Noire – Royaume-Uni, Grèce, Espagne, Italie, États-Unis – ont effectué 29 visites en mer Noire. L’année dernière, il y a eu 23 entrées de ce type. Les actions des navires de l’Otan sont souvent provocatrices« , a déclaré le général russe.

Il a ajouté que l’armée russe surveillait de près tous les mouvements, « et toute tentative de violation de la frontière sera arrêtée ». Dans le même temps, M. Guerassimov a noté que les initiatives de la Russie « sur le retrait des zones d’exercice de la ligne de contact Russie-Otan, ainsi que celles visant à accroître la prévisibilité des actions et à réduire les activités militaires dangereuses restent d’actualité ». « Le ministère russe de la Défense confirme qu’il est prêt à discuter des questions de sécurité européenne et mondiale afin de créer les conditions nécessaires à l’élaboration de mesures concrètes pour désamorcer les tensions et augmenter le niveau de confiance mutuelle », a déclaré M. Guerassimov.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *