Elections sénatoriales

Elections sénatoriales : 11 138 électeurs attendus aux urnes au Cameroun

Politique

Le Cameroun se prépare à organiser les élections sénatoriales ce dimanche 12 mars 2023. Cette échéance électorale permettra d’élire 70 sénateurs sur l’étendue du territoire national.

Au total, 11 138 électeurs sénatoriaux se rendront aux urnes pour choisir leurs représentants. Parmi eux, on retrouve 843 conseillers régionaux, 10272 conseillers municipaux et 23 électeurs qui sont à la fois conseillers régionaux et municipaux. Les 570 jeunes et 34 personnes vivant avec un handicap sont également concernés par ce scrutin.

L’organe en charge de l’organisation des élections, Elections Cameroon (Elecam), assure que tout est fin prêt pour cette élection. Le personnel est déjà sur le terrain avec le matériel électoral et la répartition des électeurs dans les bureaux de vote est en cours. La moyenne de 50 à 80 électeurs par bureau de vote devrait permettre une gestion efficace du scrutin.

La bonne organisation de l’élection dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en proie à une crise sécuritaire depuis 2016 est l’une des préoccupations majeures du directeur général des élections, Erik Essousse. Malgré les défis sécuritaires, il reste confiant quant à la bonne tenue de cette échéance électorale. Les autorités administratives et les forces de sécurité sont mobilisées pour garantir le bon déroulement de l’élection.

Pour cette troisième élection sénatoriale de l’histoire politique du Cameroun, le conseil électoral a retenu 22 listes et partis politiques. Elle verra la participation de 10 partis politiques. Seul le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti au pouvoir, concourt dans les dix régions. Les recours déposés par sept partis politiques auprès du Conseil constitutionnel ont été jugés irrecevables.

L’objectif d’Erik Essousse est de garantir un processus électoral juste et transparent dans les dix régions du Cameroun. Pour y parvenir, il a présidé une rencontre avec des observateurs électoraux le 9 mars 2023 pour les informer sur la manière dont l’élection sera organisée et les règles à respecter pour observer cette élection en toute objectivité.

En somme, l’enjeu des élections sénatoriales au Cameroun est majeur pour la vie politique du pays. Les résultats de ce scrutin permettront d’élire des représentants pour le Sénat qui jouera un rôle important dans la prise de décision politique. La transparence et la crédibilité du processus électoral sont essentielles pour garantir la confiance des électeurs et la légitimité des élus. Elecam met tout en œuvre pour assurer un déroulement efficace et juste de l’élection, dans le respect de la souveraineté de nos institutions et des principes démocratiques.

TTSO / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *