Politique

Élections régionales: Jean Nkuete, élément motivateur à Bafoussam

Le Sg du Comité central a exhorté hier les conseillers à voter utile le 6 décembre pour un Conseil régional homogène, soudé, imaginatif et inventif.

Avec 66 conseillers municipaux contre 59 pour le SDF (non partant) dans le département de la Mifi, le Rdpc part avec la faveur des pronostics face à l’UDC (qui n’a aucun conseiller municipal) pour l’élection des délégués de département lors des régionales du 6 décembre prochain. Cependant, au lieu de dormir sur ses lauriers, les équipes de campagne du partdoivent poursuivre leur déploiement sur le terrain afin d’encadrer les conseillers municipaux Rdpc et susciter l’adhésion des électeurs d’autres bords. Le but étant que tous les conseillers municipaux de la Mifi votent en faveur des listes du Rdpc, afin de constituer un Conseil régional homogène, soudé, imaginatif et inventif. Ceci permettra notamment d’éviter des querelles inopérantes au profit de la solidarité agissante et de la réflexion constructive.

Lors de la séance de travail tenue hier à la maison du parti de Bafoussam, Jean Nkuete, Sg du Comité central et président de la Commission nationale de supervision de la campagne du Rdpc a rappelé l’importance du scrutin du 6 décembre prochain qui marque le commencement de la nouvelle histoire d’un Cameroun nouveau, qui se donne à vivre dans l’attachement consolidé aux idéaux de paix, d’unité nationale, d’intégrité territoriale et de développement partagé, listes du Rdpc, afin de constituer un Conseil régional homogène, soudé, imaginatif et inventif. Ceci permettra notamment d’éviter des querelles inopérantes au profit de la solidarité agissante et de la réflexion constructive.

Lire aussi
Élections régionales 2020: Le Rdpc, l'alpha et l'oméga de la décentralisation

Lors de la séance de travail tenue hier à la maison du parti de Bafoussam, Jean Nkuete, Sg du Comité central et président de la Commission nationale de supervision de la campagne du Rdpc a rappelé l’importance du scrutin du 6 décembre prochain qui marque le commencement de la nouvelle histoire d’un Cameroun nouveau, qui se donne à vivre dans l’attachement consolidé aux idéaux de paix, d’unité nationale, d’intégrité territoriale et de développement partagé, et dans l’espoir d’une commodité de vie toujours plus grande pour les populations. Aussi, chaque conseiller municipal Rdpc est interpellé dans sa conscience pour un vote d’utilité sociale qui reflète sa foi militante ainsi que son esprit de discipline, ce qui permettra également au Rdpc d’impulser la dynamique opérationnelle des Conseils régionaux pour en faire de véritables entreprises de production des effets réels de développement.

Lire aussi
Cameroun - Conseil régional du Littoral : Polycarpe Banlog s'engage

Les huit candidats du parti dans la Mifi avec en tête de liste le Dr Jules Hilaire Focka Focka, ont été présentés et acclamés par l’assistance. Avant l’étape de la Mifi, le Sg du Comité central du Rdpc s’est rendu hier en matinée dans le département du Noun, où il a exhorté tous les conseillers municipaux de ce département à voter massivement en faveur des listes du Rdpc. Une tâche qui s’annonce ardue, puisque l’UDC y compte 198 conseillers municipaux contre 75 pour le Rdpc.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page