Société

Drame au quartier Omnisport à Yaoundé : un enfant meurt des suites de pendaison

La découverte macabre a été faite au domicile de ses parents au quartier Omnisport dans la matinée du 3 janvier 2021.

Trésor de son petit nom, élève en classe de terminal, ne sera plus en course pour le baccalauréat 2021 au Cameroun. Parti très tôt des suites de pendaison. Pourtant, à la lumière de témoignages des personnes qui ont vu ce jeune homme plein de vitalité pour la dernière fois, rien ne présageait la veille d’un tel drame.

Rosine une voisine raconte : « dans sa chambre il a enlevé le contreplaqué, il a attaché le fil sur le bois de la charpente, il s’est pendu dans sa chambre, il avait un papier à la main. » Une nouvelle qui a mis tout le quartier dans l’émoi et la consternation. Les voisins se sont rués au domicile du regretté Trésor, pour chercher à en savoir davantage. « Ils ont commencé à pleurer, la bailleresse de mon bar leur a demandé pourquoi ils sont en train de pleurer, qu’est-ce-qui ne va pas ? — ils ont dit que le petit Trésor s’est pendu… », nous confie-t-elle.

Lire aussi
Cameroun-Terrorisme : Un chef de village libéré

Selon les dires de Rosine, sa bailleresse a spontanément lâché un grand cri strident, qui a alerté les personnes se trouvant dans les parages. C’est ainsi que de part et d’autre les uns et les autres se précipitent vers le lieu du drame. Ils veulent franchir la barrière pour voir de leur propre yeux le pendu, mais la famille s’y oppose et leur ferme la porte au nez. Ce n’est que plus tard que l’oncle de Trésor viendra ouvrir la barrière. Quelques personnes ont pu accéder à l’intérieur du domicile, et ont vu le corps de de Trésor suspendu à une corde.

Lire aussi
Cameroun - Politics : Le journal qui éclaire un ciel ombrageux

Les éléments des forces de l’ordre, arrivés sur les lieux un peu plus tard, se sont activés à relever les indices devant servir à l’enquête. Parmi ceux-ci une longue lettre que tenait le défunt dans sa main gauche, et qui aurait été écrite par lui. Malheureusement, le contenu de cette lettre n’a pas été révélé à la presse. Mais quoi qu’il en soit, les enquêtes suivent leurs cours et la vérité sur cette pendaison finira par se savoir.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page