Politique

Dr Modestine Carole: C’est Kamto qui conduisit la délégation de l’Ouest Cameroun pour supplier Biya de rester au pouvoir jusqu’à sa mort

Ils disent que le régime de Biya n’a jamais respecté la constitution de notre pays qu’il modifie et viole à son bon vouloir… Pour une fois et en dépit de leur grande naïveté, ils diront là quelque chose de très exacte.

Seulement, savent-ils au moins qu’en 2008, c’est Kamto lui-même qui conduisit la délégation de l’Ouest Cameroun pour supplier Biya de modifier la constitution afin d’avoir le droit légal de rester au pouvoir jusqu’à sa mort s’il le souhaite….Et de réprimer de manière intransigeante tout camerounais qui ose protester contre le régime?

Roland, vois-tu, : “Un type se tient debout sur le bord de la route au milieu d’une très sombre nuit en faisant du stop. En même temps une terrible tempête se déchaîne.
Quelque temps plus tard personne ne s’est arrêté. La tempête et l’orage sont si forts qu’il est impossible de voir plus loin que 3 mètres devant soi. Tout à coup il voit une voiture qui s’approche lentement et qui s’arrête.
Le gars sans se poser de questions monte dans la voiture et ferme la porte, lorsqu’il se retourne il se rend compte qu’il n’y a personne à la place du conducteur.

Lire aussi
Police municipale : La Maire de la ville de Foumban et le préfet du Noun à couteau tiré

La voiture démarre doucement, il voit que sur la route il y a un virage en approche, effrayé, il commence à prier. Le gars n’a pas fini d’être étonné lorsque juste avant d’arriver sur le virage, la porte du conducteur s’entre-ouvre et une main entre pour faire tourner le volant dans le virage.
Paralysé par sa peur il s’accroche avec toutes ses forces à son siège. Il reste immobile et voit que la même chose arrive à chaque fois qu’il y a un virage sur la route.

La tempête augmente en force, et le gars qui a sorti des forces de là où il n’en reste pas, descend de la voiture et part en courant jusqu’au village le plus proche, entre dans le bar, demande deux tequilas doubles et en tremblant commence à raconter à tous ce qui lui est arrivé.
Environ une demi-heure plus tard arrivent deux gars complètement trempés, l’air exténués et l’un dit à l’autre :
– Regarde là-bas, c’est l’idiot qui est monté dans la voiture pendant qu’on la poussait !”

Lire aussi
Cameroun: L’élection du maire des villes de Kumba et Makenéné annulée

Dr Modestine Carole Tchatchouang Yonzou
Fille de la république

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page