Politique

Discours de Paul Biya : de l’avis de tous, l’enjeu en valait la chandelle

Cette énième apparition du Chef de l’Etat en chair et en os, au-delà de la conjoncture du Covid19, vient mettre définitivement fin à certaines affabulations.

À bien des égards le contexte s’y prêtait plus que jamais. L’adresse du Chef de l’Etat à la nation à la veille de la commémoration de la fête national de l’unité, arrive à point nommé d’autant plus les troupes en ordre de bataille contre la pandémie du Covid19 et le peuple timoré, avaient besoin d’être galvanisées et boostées de vive voix par le Chef suprême, en personne. Il est vrai que depuis l’avènement de cette pandémie le Président Paul Biya a privilégié l’action au discours, en prenant des mesures importantes pour la lutte contre la Covid19, en donnant des instructions et des orientations à ses proches collaborateurs. Mais beaucoup, à tort ou à raison, mal intentionné ou de mauvaise fois, lui faisait le reproche de ne pas parler à son peuple, alors que partout ailleurs les Chefs d’Etat sont montés au créneau dès le début de cette crise sanitaire. Aujourd’hui c’est chose faite.

En 17 minute il a fait le tour d’horizon de la crise sanitaire, tout en faisant savoir que ce n’est pas de gaîté de cœur qu’il a pris la décision de suspendre les festivités de la fête de l’unité nationale. Il a ainsi exprimé sa gratitude à l’endroit des personnalités, des organismes à l’intérieur comme à l’extérieur du pays qui ont apporté leur soutien au Cameroun. Il a également félicité les leaders politiques qui ont mis de côté les querelles politiciennes pour faire bloc avec le gouvernement. Aux familles des disparus du Covid19 ils a présenté ses condoléances, et réconforter les malades. Le personnel soignant qu’il a tenu d’encourager n’était pas en reste. Par ailleurs il a par ailleurs invité chaque camerounais à s’impliquer personnellement dans cette lutte, tout en les rassurant ses compatriotes de toute la sollicitude du gouvernement qui ne ménage aucun effort pour éradiquer cette pandémie.

Lire aussi
48ème Fête de l’unité nationale : Le Message patriotique de Maître Akere Muna

L’une des observations majeures sur la sortie du Chef de l’Etat, est qu’elle vient mettre un terme aux affabulations qui avait cours sur la toile ses derniers temps. Sauf mauvaise foi, le Président Paul Biya est bel et bien vivant, et au commande.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer