CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
6585
Actifs
2709
Guéris
3676
Décès
200
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 3 juin 2020
Politique

Diplomatie : L’ambassadeur du Cameroun en France limogé

Dans une de ses parutions récentes, le Magazine Jeune Afrique fait savoir que l’Ambassadeur du Cameroun, Alfred Nguini, a été limogé.

Les relations entre Yaoundé et Paris ne sont actuellement pas bonnes selon une source bien introduite à la rédaction de 237online.com. Cette vive tension entre les deux parties aurait eu comme conséquence le licenciement du diplomate camerounais Alfred Nguini. Il serait arrivé à Yaoundé le 12 mai dernier par un vol Ethiopian Airlines, spécialement affrété par le gouvernement camerounais pour rapatrier des ressortissants bloqués à l’étranger. Nommé ambassadeur du Cameroun en France en mars 2019, il aurait reçu cette décision notifiée en fin avril 2020. Le Magazine Jeune Afrique dans un de ses derniers numéros fait savoir que : « L’intéressé pourrait effectuer le voyage de retour au Cameroun en compagnie d’Antoine Ahmadou, son fidèle ministre conseiller numéro deux de l’ambassade, qui a lui aussi été écarté », informait cet organe de presse.

Mais ce qu’affirme Jeune Afrique est botté en touche par les proches d’Alfred Nguini. D’après eux, le magazine dit faux. Après avoir évoqué des notes de service qui aurait été signées par le diplomate le 7 mai dernier, l’entourage du diplomate fait état de ce que le média panafricain aurait publié cette nouvelle qui est « fausse », selon eux, pour les raisons suivantes :

Lire aussi
Ambassade du Cameroun en France: S*xe, argent et rivalités rythment le quotidien

-Jouer un rôle de lobbies de la brigade antisardinards (BAS), notamment celui de l’activiste Boris Berthold

-Jeune Afrique en veut à l’ambassadeur parce qu’il a, dès son arrivée à Paris, lancé une croisade farouche contre les réseaux sociaux mafieux avec en tête Christophe Ketchantcheu, percepteur en poste à l’ambassade depuis 30 ans.

-Jeune Afrique parle du rappel d’Alfred Nguini à Yaoundé parce que ce journal vit du chantage qu’il exerce sur les gouvernements africains et qu’il est ainsi spécialisé en laboratoire des fake news.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer