Coronavirus au Cameroun
STATISTIQUES
Confirmés
650
Actifs
624
Guéris
17
Décès
9
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 05 avril 2020
Politique

Crise Sociale: Un militant du MRC parle de « Sacrifices et de Délivrance » dans un courrier adressé aux militants

En quintessence, il redit la détermination de tous ceux qui partagent l’idéologie du Professeur Maurice Kamto, deuxième avec 14%, très loin derrière le Président de la République Paul Biya, à l’issue du scrutin présidentiel du 07 octobre 2018.

Leur action et, leur emprisonnement sont, d’après Christian Marcel, le processus qui va conduire à la délivrance du Cameroun. Il est incarcéré, ainsi que ses camarades, dans le cadre des marches organisées par ce parti politique le 26 janvier 2019 aussi bien sur le plan national qu’international.

Que cela soit clair pour (…) Yaoundé.

Nous les détenus politiques Mouvement pour la Renaissance du Cameroun kidnappés puis détenus arbitrairement à la prison centrale de Yaoundé, ne négocions et ne négocierons jamais notre libération avec personne, encore moins avec les soit disants dirigeants encore accrochés tendancieusement au pouvoir dans notre pays.

La flagornerie entretenue en ce moment par les paresseux et voleurs hors hiérarchie de ce qui tient lieu de gouvernement et aussi du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, est une stratégie bien pensée pour faire croire à l’opinion que le président Kamto Maurice serait tenté de négocier sa mise en liberté et celles de ses partisans. Tout cela est archi faux! Kamto veut rencontrer Biya pour parler de l’avenir de la république et de l’avenir des enfants de ce pays.

Lire aussi
Pays africains les plus démocratique : le Cameroun occupe la 40ème position

Nous comprenons que pour ces vampires, la République passe toujours au second plan. Ils ne pensent qu’à leur petite personne raison pour laquelle ils sont limités quand il s’agit des contingences typiquement républicaines.

Nous sommes donc prêts à rester ici en prison le temps qu’il faudra, peut-être le restant de notre vie, mais nous vous garantissons que la République sera délivrée très bientôt. Nous acceptons par conséquent d’être les sacrifiés pour la cause.
Que notre emprisonnement, voir notre condamnation à perpétuité, en soit le prix à payer.

Ne vous inquiétez plus pour nous, nous sommes ici pour des meilleurs lendemains pour la république du Cameroun, pour vous et vos enfants, pour nos enfants. L’histoire de l’humanité enseigne globalement que le changement est souvent très mal perçu même du côté de l’opprimé.
Cette réalité axiomatique nous amène à pardonner ceux des Camerounais qui fondent en railleries à notre endroit depuis que nous sommes pris en otage.

Lire aussi
Coronavirus: Paul Biya au secours des ressortissants camerounais

Vive un Cameroun prospère! Vive un Cameroun unifié! Vive la République!

Christian Marcel

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer