EconomieSociété

Crise Anglophone: 7000 déplacés internes du NOSO accueillis dans la région de l’Ouest

En mission dans la région de l’Ouest les 26 au 28 2019, à quelques jours de la Rentrée Scolaire, Le ministre de l’Administration territoriale(Minat), Paul Atanag Nji est allé porter aux déplacés internes de la crise anglophone installés dans la région de l’Ouest (Bafoussam, Foumban, et Dschang), le soutien du Chef de l’Etat, Paul Biya, Président de la République.

Aux 25 camions chargés de matériels, produits et denrées de toute nature, étaient ajoutées les instructions relatives à la facilitation de l’insertion des déplacés scolarisés dans les établissements scolaires publics…

Au cours de son périple dans la région de l’Ouest, le Minat a effectué une première halte dans la ville de Bafoussam où vivent près de 700 familles déplacées internes. Paul Atanga Nji a remis à environ 3000 personnes, du matériel de couchage des matelas et couvertures, des produits de première nécessité, notamment du riz, de l’huile végétale, de la sardine, du sucre, du savon etc. C’est un autre geste fort du chef de l’Etat dans la reprise en charge des urgences humanitaires dans les régions anglophones qui sont le théâtre de crimes et autres actes orchestrées par des groupes sécessionnistes dissimulés dans les forêts.

On annonce que dans les prochains jours environ 75000 kits scolaires seront partagés aux fils et filles qui doivent reprendre le chemin de l’école dès cette année 2019. La joie était lisible sur les visages des bénéficiaires du don du chef de l’Etat qui s’inscrit dans le cadre du Plan d’assistance humanitaire d’urgence en faveur des populations victimes de la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Le porte-parole des déplacés internes de Bafoussam n’a pas manqué d’émettre une doléance ;
il a indiqué qu’ils souhaiteraient avoir des facilités pour inscrire leurs enfants à l’école. Ceci afin qu’ils prennent eux aussi, le train de la rentrée scolaire dès le 02 septembre prochain.

Lire aussi
Cameroun - vin de palme et fruits tropicaux: Lucas Atangana Ateba, le décolonisateur alimentaire

Il a par ailleurs supplié les pouvoirs publics, de tout mettre en œuvre pour que la paix revienne dans ces régions afin qu’ils retrouvent leurs villages. Au sujet des inscriptions des élèves dans les écoles, le Minat s’est voulu rassurant, conformément aux hautes instructions du chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute : « vous ne devez débourser aucun franc pour les inscriptions de vos enfants. Le chef de l’Etat tient à la formation scolaire de tous les jeunes Camerounais et particulièrement vos enfants », a martelé le Minat.

S’agissant de la question liée au retour des déplacés dans leurs localités respectives, Paul Atanga Nji s’est également voulu rassurant des mesures sont en train d’être prises pour garantir la paix et la stabilité dans les deux régions anglophones (Nord-ouest et Sud-ouest). Le porte-parole des bénéficiaires, Mbah Cletus a demandé au Minat, de transmettre au chef de l’Etat, Paul Biya leur sincère gratitude pour son geste de cœur.

Il a par ailleurs salué l’hospitalité légendaire des populations de la ville de Bafoussam en particulier et de l’Ouest en général qui les ont accueillis favorablement. La seconde halte a été la ville de Dschang où vit également une forte communauté de déplacés internes, et en fin Foumbot dans le département du Noun.

Lire aussi
Cameroun - Transports: Ngallé Bibéhé suspend Binam Voyages pour rien !

L’étape de Foumot précisément a constitué la dernière halte de la mission du Ministre de l’administration territoriale dans la région de l’Ouest.
A l’esplanade de la mairie de Foumbot dans le Noun hier mercredi après-midi, Joie et de gratitude ont été exprimées.

Tout en remerciant le Chef de l’Etat pour sa constante sollicitude, les bénéficiaires par la voix de leur représentant, ont saisi l’occasion pour poser leurs doléances. Ils veulent rentrer chez eux, envoyer leurs enfants à l’Ecole. Ils implorent le gouvernement à tout mettre en œuvre pour que cette guerre imposée au Cameroun prenne fin.

Aux 400 déplacés de la commune de Foumbot, se sont joints les 200 enregistrés dans l’arrondissement de Kouoptamo pour recevoir les provisions apportées par le Ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji dans le cadre de l’exécution du plan d’assistance humanitaire d’urgence initié par le Président de la République.

En dehors des matelas, des couvertures, du riz, du savons et autres boîtes de conserve, les déplacés du Noun ont également reçu des moyens financiers devant leur permettre de payer leur transport…

En réponse aux doléances légitimes des déplacés, le Ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji a rassuré en disant que : « le Chef de l’Etat prend toutes dispositions nécessaires pour que les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et partant le Cameroun tout entier retrouve sa quiétude ».

La République Presse N° 035 du 29 août 2019

Commenter avec facebook

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer