CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
6143
Actifs
2368
Guéris
3578
Décès
197
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 31 mai 2020
Politique

Criminalité transfrontalière : Le Cameroun et le Nigeria à la recherche des solutions encore plus efficaces

La 7eme session du comité de sécurité transfrontalière Cameroun-Nigeria s’est ouverte ce jeudi 04 juillet 2019 au palais des congres de Yaoundé.

Ces travaux de deux jours ont pour objectif la recherche des solutions qui vont permettre de combattre efficacement le terrorisme et l’extrémisme violent dans la zone frontalière commune.

La secte terroriste BOKO Haram continue, par des assauts isolés, de semer la mort et la désolation au Nord et à l’Extrême-Nord du pays. Le Nigeria n’en est pas épargné. Les deux délégations Cameroun et Nigeria entendent donc trouver des solutions pour étouffer ces velléités criminelles. La lutte contre le grand banditisme, la prolifération et circulation irrégulières armes, le blanchiment d’argent, le braconnage dans les parcs et réserves, la contrebande, la piraterie maritime, les trafics, sont également à l’ordre du jour de cette séance de travail.

Paul Atanga Nji prescrit vigilance et proactivité pour lutter efficacement contre la criminalité transfrontalière. C’est donc à juste titre qu’il a insisté sur le caractère important de cette rencontre dans son allocution de circonstance.

Le comité de sécurité transfrontalière Cameroun-Nigeria a été crée par un accord bilatéral signé à Abuja le 26 février 2012. Il met en place des mécanismes appropriés aux fins d’une coordination et d’une gestion efficiente des questions de sécurité le long de la frontière commune.

Le comité est co-présidé par les ministres en charge de la sécurité des deux pays, agissant en qualité de points focaux dans le cadre de cet accord.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer