International

Covid-19: La Bas-Mrc épinglée dans la production de faux tests

Les actes de ces miliciens concourent tout simplement à jeter l’opprobre sur la diaspora camerounaise.

Comme il fallait d’ailleurs s’y attendre, les militants de la Brigade antisardinards, section Mrc (Bas-Mrc), après une pseudopériode de latence, viennent encore de faire preuve d’ignominie à travers une vaste opération de production de faux tests du Covid-19.

Ces miliciens, spécialistes de la feymania ont d’ailleurs trouvé un nouveau métier pour faciliter l’accès des voyageurs dans certains pays : fabriquer de faux tests covid-19. C’est l’aéroport de Roissy à Paris qui est d’ailleurs devenu leur terrain de jeu. Avec la manie habituelle de fabriquer les fake news et les faux documents attribués à des responsables publics au Cameroun, les militants de la Bas-Mrc se sont investis dans les tests anti-Covid 19.

Lire aussi
Les 11 accords secrets de la vassalité perpétuelle, dits de coopération, signés entre la France et ses anciennes colonies d’Afrique noire

Comme à leur habitude, le document paraît vrai pour les naïfs. Papier entête d’un laboratoire agréé, signature d’un vrai médecin, nature du test, résultats et nom de la personne testée y figurent. Mais comme toujours, le mensonge des illuminés de la Bas-Mrc a de courtes jambes. Et la police de l’aéroport de Roissy ne s’est pas laissé surprendre par ces faussaires. La Bas-Mrc et ses illuminés ont décidé de faire de l’escroquerie et la fabrication de faux documents un mode de gouvernance. Dans leur propre volonté de financer des activités terroristes au Cameroun, ils se font spolier entre eux.

Et voilà qu’ils veulent étendre cela à d’autres personnes. En fait, pour la Bas-Mrc, la vie ne compte pas. Il faut se faire de l’argent, beaucoup d’argent au mépris de l’être humain. Ainsi, l’on étale l’escroquerie aux yeux du monde. Et par la vente de faux tests anti Covid 19, on participe à la propagation de la pandémie. Avec la 2ème vague de Covid19 actuellement en cours, la Bas-Mrc démontre que seul l’argent compte. La vie humaine pas du tout. Voilà donc les militants du Mrc pris par la police française. Voilà ceux qui prétendent vouloir gouverner le Cameroun qui méprisent les vies humaines. En produisant de faux tests anti-Covid19, le Mrc et ses feymen de l’aéroport de Roissy viennent une fois de plus de démontrer que leur objectif est de semer le désordre.

Lire aussi
L'offre 1xBet - éprouvé affiliation paris sportif

FACE VISIBLE

LA NOUVELLE N° 567 du lundi 11 novembre 2020

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page