International

Covid-19 : Tendons-nous encore vers une fin de saison en dent de scie ?

Les différentes compétitions footballistiques iront normalement à leurs termes ? C’est cette question qui revient sans cesse dans la bouche des milliers de férus de cuir rond et des avertis du football.

La raison de cette interrogation est toute simple. La pandémie du coronavirus est en plein dans sa seconde vague qui est plus violente que la première. Plusieurs pays ont pris des mesures de restrictions qui empêchent ou qui diminuent les allers-retours à l’intérieur de leurs nations, ce qui ne favorise pas les voyages. Cette situation empêche le déroulement normal des activités sportives en général et footballistique en particulier. L’UEFA et la CAF sont déjà confrontées à cette dure réalité une nouvelle fois.

En Europe

A partir de cette semaine, les deux compétitions majeures au niveau des clubs organisées par l’UEFA reprendront leur droit de cité. Mais des interrogations subsistent déjà, quant à la finalité. A une semaine du retour au stade pour ce qui est de l ‘Europa League, la faîtière du football européen a été obligé de délocaliser pour le moment plusieurs matchs des clubs anglais, allemands et espagnols.

Les matchs de la Champions League

A compter du 16 février prochain, la Ligue des Champions de l’UEFA reprendra ses droits, et ce, pour le compte des 8è de finales et ceux-ci pourront être bénéfique pour certains grâce à 1parisportifs.com. Étant un match en aller-retour, tous les clubs à ce stade de la compétition aimeraient se donner une chance à domicile afin de prendre une option sur la qualification au tour suivant, ou de se qualifier si c’est au match retour. Pour la manche aller de cette étape, certains clubs n’auront pas la possibilité d’évoluer à domicile. L’UEFA, par respect aux exigences sanitaires du moment et aux restrictions imposées par certains Etat, a délocalisé trois matchs de la Coupe aux grandes Oreilles. Il s’agit des matchs devant opposer l’Atlético Madrid à Chelsea, RB Leipzig à Liverpool et Manchester City au Borussia Mönchengladbach.

Lire aussi
Cameroun-USA : Lorsque l'hôpital se moque de la charité!

League Europa

L’Europa League n’est pas épargnée par les délocalisations non plus. Le match de 16è de finale qui doit opposer la Real Sociedad à Manchester United à San Sébastien est déménagé à Turin, toujours à cause du coronavirus.

En Afrique

Le match de Ligue des Champions de la CAF qui doit opposer les sud-africains de Kaizer Chiefs aux marocains de Wydad AC a été reporté. La raison est la non obtention de visas par les joueurs de Kaizer Chiefs, à cause du refus du Maroc. Informée, l’instance qui patronne le football en Afrique a été obligé de reporter le match qui devrait se tenir le week-end prochain. Il comptait pour la première journée des phases de groupe de la LDC – CAF. Là encore une fois, le coronavirus a dicté sa loi.
Les éliminatoires de la CAN 2021, peuvent subir également le même sort. Le Ghana a introduit une requête auprès de la CAF pour une délocalisation de son match comptant pour la 5è journée des éliminatoires de la CAN 2021. Comme argument, les ghanéens évoquent le nombre important de cas positifs au Covid-19 dans le pays des Bafana-Fanana.

Lire aussi
Quels sont les jeux en ligne les plus populaires ?

Les conséquences

Avec tous ces reports, et toutes ces demandes de reports, les différentes compétitions risquent de ne pas aller à leurs termes si une solution appropriée n’est pas trouvée. Que se passerait-il si les clubs refusent une délocalisation ? Ou si un accord n’est pas trouvé pour déménager les matchs des éliminatoires ? Les championnats peuvent se terminer à mi-parcours comme ce fut le cas l’an dernier. Toutefois, l’expérience de l’an dernier, des mesures peuvent être prises pour ne pas en arrivée à ce point à nouveau.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page