CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Société

Coronavirus: Les messes suspendus à Douala

Catholiques et protestants ont suspendu les cultes jusqu’à nouvel ordre, en raison de la crise sanitaire du Covid 19 qui sévit au Cameroun et dans le monde.

Ce dimanche 22 mars 2020, est un bien triste jour pour les fidèles chrétiens de Douala, toutes congrégations religieuses confondues, n’ont pas pu prendre part au traditionnel culte hebdomadaire du dimanche. En raison de la crise sanitaire qui sévit au Cameroun et partout dans le monde et des mesures restrictives prises par le gouvernement pour empêcher la propagation du virus, ces fidèles chrétiens ont été exhortés à prier dans leur domicile.

C’est le cas de l’Union des églises baptistes du Cameroun (Uebc). A la chapelle Uebc de Kondi, Pk9, les portes de l’église sont restées fermées. « Il n’y a pas eu de culte aujourd’hui », informe le révérend Grégoire Balombè, responsable de cette église. « On n’a pas voulu prendre de risque. On a eu peur du désordre qui pouvait subvenir si on voulait faire un culte avec cinquante personnes. Qui devions-nous admettre qui devions-nous interdire ? Cela devait créer du désordre. Nous avons préféré suspendre le culte », explique l’homme de Dieu. Cette décision est la résultante du communiqué de la direction de l’Uebc du 18 mars dernier, demandant « aux présidents de conventions, les responsables des églises de suspendre les services cultuels du dimanche et autres activités excédant 50 personnes », peut-on lire. « Les veillées funèbres, les enterrements concernant directement nos chrétiens ou anciens se feront dans la stricte intimité », écrit le directoire.

Lire aussi
Une confrérie de sorciers parvient à expulser l’Esprit du covid-19 hors du Cameroun

A la paroisse Saint Paul de Pk 10, la messe de ce jour était une simple formalité visant à informer les fidèles qui n’étaient pas encore au courant de la circulaire de l’archevêque métropolitain de Douala, suspendant les cultes. « La messe de ce matin était juste destinée à informer certains fidèles de la circulaire de l’archevêque.

Beaucoup de gens n’étaient pas au courant notamment les personnes âgées », indique un fidèle. « Le prêtre nous a dit qu’on ne peut pas aller à l’encontre des décisions du gouvernement. Nous devons les respecter », ajoute une autre fidèle. La circulaire de l’archevêque de Douala, Samuel Kléda, prise à l’issue d’une concertation avec les autorités administratives de la région notamment le gouverneur de la région, a-t-on appris, comporte neuf mesures.

Lire aussi
Cameroun - Lutte contre la Covid-19: Nourane Moluh la députée du PCRN autorisée à collecter des dons

Notamment la suspension des célébrations liturgiques publiques, en semaine comme les dimanches. Le patron de l’église catholique à Douala demande aux fidèles laïcs qui sont ainsi priés de rester chez eux de célébrer les chemins de croix et autres dévotions en famille. Même les églises dites réveillées se sont conformées à cette donne. Les cultes étaient moins courus que d’habitude a-t-on observé. Il en sera ainsi jusqu’à ce que la situation sanitaire s’améliore.

Blanchard BIHEL

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer