Economie

Conjoncture : Le déficit commercial du Cameroun s’améliore de 3,8% en 2020

Cette embellie chiffrée à 56 milliards de FCFA environ, par rapport à 2019, résulte surtout de la baisse conjuguée des dépenses d’importations (- 16,5%) et des recettes d’exportations (-24,2%).

Dans une note relative au Commerce Extérieure du Cameroun publiée le lundi 13 Septembre 2021, l’Institut National de la Statistique (INS) nous apprend qu’en 2020, le déficit de la balance commerciale du pays se chiffre à 1 409 milliards de FCFA, enregistrant ainsi une amélioration de 56 milliards de F CFA (3,8%) par rapport à l’année 2019. Selon l’Institut, cette situation résulte d’une baisse des recettes d’exportations de 579 milliards de F CFA (-24,2%) en glissement annuel, couplée à une baisse plus prononcée des dépenses d’importations de 635 milliards de F CFA (-16,5%) par rapport à l’année 2019. Cette contraction des échanges extérieurs au cours de l’année 2020 serait la conséquence des mesures prises à travers le monde pour faire face à la pandémie de la Covid-19. Cependant, le taux de couverture perd six points de pourcentage par rapport à l’année 2019, et se chiffre à 56,3%. LA note de l’INS révèle aussi que hors pétrole brut, le déficit de la balance commerciale est plus accentué et se chiffre à 2 049 milliards de FCFA, mais en amélioration de 195 milliards de FCFA (8,7%) par rapport à l’année 2019. Le taux de couverture hors pétrole brut perd deux points de pourcentage par rapport à 2019 pour se situer à 36,4%. Hors pétrole brut et gaz, la balance commerciale est davantage déficitaire. Ce déficit se chiffre à 2 212 milliards de F CFA, en baisse de 260 milliards de F CFA (10,5%) par rapport à l’année 2019. Le taux de couverture hors pétrole brut et gaz est stable à 31,0%.

Les recettes d’exportations en baisse de 24,2%

En 2020, les recettes d’exportations du Cameroun se chiffrent à 1 813 milliards de FCFA, en baisse de 579 milliards de FCFA, soit 24,2% par rapport à l’année 2019, précise la note de conjoncture de l’INS. Cette tendance baissière résulte de la chute des recettes d’exportations des principaux produits exportés par le Cameroun. Il s’agit des huiles brutes de pétrole (-36%), le gaz naturel liquéfié (-30%), les bois et ouvrages en bois (-9%) et le coton brut (-13%). Les exportations demeurent très peu diversifiées et sont constituées principalement de produits primaires. Les cinq principaux produits contribuent à hauteur de 80% aux recettes d’exportations enregistrées au cours de l’année 2020. Il s’agit des huiles brutes de pétrole (36%), du cacao brut en fèves14%), du gaz naturel liquéfié (10%), des bois et ouvrages en bois (14%), du coton brut (6%).

Des dépenses d’importations en baisse de 16,5%

Cette chute des recettes d’exportation est heureusement compensée par une baisse plus prononcée des dépenses d’importation qui a contribué à améliorer la balance commerciale du pays sur l’année 2020. Sur l’année de référence, les dépenses d’importations se chiffrent à 3 222 milliards de F CFA, en baisse de 16,5% par rapport à l’année 2019. L’ INS détaille que cette évolution des dépenses d’importations résulte principalement de la baisse des achats des hydrocarbures (44%), des céréales (20%) dont le riz (31%), les machines et appareils mécaniques ou électriques (23%) et le matériel de transport (19%). On enregistre cependant une augmentation des importations des produits pharmaceutiques de 3% en valeur et 17% en quantité par rapport à l’année 2019. La facture des importations des produits alimentaires représente 24% des dépenses totales d’importations en 2020 et se chiffre à environ 761 milliards de FCFA contre 807,5 milliards de FCFA enregistrés en 2019.

Hiondi Nkam IV

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page