Politique

Clarence Seedorf : Payé à 750 millions de FCFA, Paul Biya instruit l’ouverture d’une enquête

La présidence de la République vient d’instruire l’ouverture d’une enquête suite à la récente sortie du ministre des Sports et de l’éducation physique Narcisse Mouelle Kombi concernant la débâcle des lions indomptables à la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte.

Le but de l’enquête vise à non seulement connaitre les tenants et les aboutissants du contrat signé par Clarence Seedorf qui s’élève à 750 millions de Francs CFA mais aussi les méthodes de recrutement au sein de l’équipe nationale des Lions indomptables.

Même si la Fécafoot semble faire la sourde oreille, plusieurs Camerounais se disent pas surpris des pratiques peu orthodoxes dans la gestion de l’équipe nationale camerounaise. Le président Seidou Njoya est accusé depuis son arrivée à la tête de la Fecafoot d’être à la solde du footballeur camerounais Eto’o. Ce dernier aurait pesé de son poids, pour le « positionner » à cette place.

Lire aussi
Cameroun: Situation explosive dans le Rdpc après les investitures

Seidou Njoya aurait même refusé de révéler les chiffres qu’enregistre son institution. Même le contrat de l’équipementier Le Coq Sportif n’a jamais été révélé.

Aux yeux de plusieurs Camerounais, c’est l’anarchie qui y règne comme l’avait mentionné l’international camerounais Pétrus Boumal dans ses récents audios. Ce dernier avait accusé Samuel Eto’o d’influencer les choix de Clarence Seedorf.

Un éditorialiste Camerounais allait dans le même sens en expliquant que la non titularisation de Zambo Anguissa serait causée par Samuel Eto’o lors du match Cameroun – Nigeria. Selon plusieurs sources, Eto’o aurait estimé que : « Zambo Anguissa ne l’a pas salué avec beaucoup de déférence et d’élégance ».

Lire aussi
Le terroriste EL CHENOU KAMDEM abandonne la lutte et demande pardon au peuple camerounais

Boumal avait aussi révélé que Pierre Ramses Akono avait été sélectionné « parce que sa sœur a fait un enfant avec Samuel Eto’o ». Il est donc clair que pour Boumal les recrutements se feraient au bon vouloir du clan Eto’o.

Commenter avec facebook

Source
afrikmag.com
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer