Société

Circulation des armes au Cameroun: La croisade continue

Le ministre des Relations extérieures,Lejeune Mbella Mbella et Dr Ivor RichardFung, représentant du Bureau des Nationsunies pour les Affaires de désarmement,ont échangé lundi sur les modalités de lutte contre ce fléau.

Le ministre des Rela-tions extérieures(Minrex), LejeuneMbella Mbella et lereprésentant du Bureau desNations unies pour les Af-faires de désarmement, DrIvor Richard Fung, se sontentretenus lundi à Yaoundé.Au menu des échanges : laproblématique des armes lé-gères et le programme desactivités du Cameroun entant que président des Etatssignataires de la Conventionde Kinshasa. « Je me suisentretenu avec le ministrepour trouver les voies etmoyens permettant au Ca-meroun d’aller de l’avant, enmatière de lutte contre laprolifération illicite des armeslégères », a déclaré le fonc-tionnaire onusien. Les deuxpersonnalités ont égalementévoqué le programme desactivités du Cameroun quiassure la présidence de lapremière Conférence desEtats membres de la Conven-tion de Kinshasa.

Il s’agit, d’un instrument ju-ridique de contrôle des armeslégères et de petit calibre,de leurs munitions, pièceset composantes pouvant ser-vir à leur fabrication, assem-blage et réparation. Concludans le cadre des Nationsunies, cet outil a la particu-larité de prendre en compteles spécificités sécuritaires, juridiques, institutionnelles et culturelles de l’Afriquecentrale. Il a été signé en2010 et est entré en vigueuren mars 2017. Cette Convention regroupe les pays mem-bres de la Communauté économique des Etats del’Afrique centrale, ainsi quela République du Rwanda etcertains Etats africains,membres du Comité consultatif permanent des Nationsunies chargés des questionssécuritaires en Afrique cen-trale.

Lire aussi
Cameroun: Woungly Massaga entame son dernier voyage

La séance de travail entre le Minrex et le représentantdu Bureau des Nations uniespour les Affaires de désar-mement s’inscrit dans la lo-gique du prolongement desactivités en rapport avec lamise en œuvre du « Mois d’amnistie » au Cameroun. Tenues le même jour au Hilton hôtel de Yaoundé, les-dites activités visaient à sen-sibiliser les populations surles conséquences néfastesde la possession illégaled’armes et munitions.Tenues le même jour au Hilton hôtel de Yaoundé, les-dites activités visaient à sen-sibiliser les populations surles conséquences néfastesde la possession illégaled’armes et munitions.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page