International

Cigarette électronique : en France, des prévisions optimistes pour les prochaines années

Selon une étude réalisée par l’institut Xerfi et publiée en octobre 2020, le marché de la cigarette électronique connaîtra une forte progression dans les années à venir.

Depuis son arrivée en France en 2010, la cigarette électronique a fait bien des adeptes. Estimé à environ 2 millions environ en 2018, le nombre de vapoteurs en France croît au fil des années. Cette croissance et cet engouement impactent directement le marché de la cigarette électronique et du e-liquide qui affiche une forte croissance depuis quelques années. Classé troisième derrière les États-Unis et le Royaume Uni, le marché français de l’e-cigarette avait une valeur estimée à 820 millions d’euros en 2019. Avant ça, le marché du vapotage avait déjà connu une croissance de l’ordre de 21% entre 2017 et 2018.

Une croissance annuelle de 5% à 10% à l’horizon 2023

Avec 3 millions de consommateurs estimés à ce jour, le marché de la vape se porte bien. L’institut Xerfi, dans son rapport prévoit une croissance de 5% à 10% par année jusqu’en 2023. Toujours selon l’étude de l’institut Xerfi, le chiffre d’affaire du marché devrait dépasser 1,3 milliards d’euros en 2021 et tendre vers les 3 milliards si 45% des fumeurs français passent à l’e-cigarette.

Les raisons de cette croissance se retrouvent dans la multiplication des vape shops dont le nombre est estimé à 3 000 à travers la France, et qui constituent le premier circuit de distribution des produits de la vape avec plus de 50% des parts du marché français. L’impact des sites de vente en ligne n’est pas non plus à négliger, ces derniers constituant 15% des parts de marché.

Remplacer la cigarette traditionnelle

En France, la cigarette électronique doit son succès à certains facteurs, parmi lesquels les effets que l’augmentation constate du prix du tabac a sur le pouvoir d’achat des ménages et l’interdiction de fumer dans la plupart des lieux publics couverts. Mais la cigarette électronique est également l’un des moyens utilisés par les fumeurs pour décrocher. France Vapotage estime à 1,6 millions le nombre de Français qui ont arrêté de fumer, tandis que 1,9 millions ont pu réduire leur consommation de tabac à l’aide de la e-cigarette.

En 2017, la e-cigarette permet à 700 000 fumeurs d’arrêter de fumer. Grâce à la cigarette électronique, 4 à 5 milliards de cigarettes par an ne sont pas fumées, peut-on lire sur le site de France Vapotage. La cigarette électronique est ainsi considérée par de nombreux français comme étant la un outil de lutte contre le tabagisme.

Variété de gouts et petits prix

Si les bienfaits de la cigarette électronique sur la santé sont non négligeables, il est important de relever que la cigarette électronique a d’autres avantages. En terme de coût, la e-cigarette revient beaucoup moins cher que la cigarette traditionnelle. Le coût annuel moyen de la vapote varie entre 240 euros et 840 euros – en fonction de la consommation. Par contre, le coût annuel moyen du tabac se situe entre 1 440 euros et 5 400 euros, soit une économie qui peut aller jusqu’à 4 560 euros.

Ainsi, il est possible d’acheter des cigarettes électroniques pas chères un peu partout en France, que ce soit dans les boutiques spécialisées, chez les buralistes ou bien en ligne (30% du circuit).

Technologie de pointe

Dans les années 2010 les kits de de cigarette électronique étaient plutôt basiques. Aujourd’hui, il faut dire qu’aujourd’hui ce n’est plus le cas. Les kits ont évolué pour devenir des objets connectés.

Les e-cigarettes sont dotées de mods électroniques dotées d’un écran sur lequel certaines informations s’affichent et à partir duquel certains paramètres peuvent être réglés (puissance, courbe de chauffe, température…).

De son côté l’e-liquide présente de nombreux avantages, dont l’un des moins négligeables est la variété de gouts. Il existerait aujourd’hui plus de 7 700 arômes différents.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page