Célébration de la Fête de la Jeunesse : le MINJEC lance officiellement la 55ème édition à Méri dans l’Extrême-Nord

Meri Maroua

C’est devant un parterre impression des membres du gouvernement et assimilés, que le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Physique Mounouna Foutsou, a prononcé le discours de lancement de 55ème édition de la Fête de la Jeunesse, le 1er février dernier à la place de fête de Méri, un arrondissement du Diamaré, dans la Région de l’Extrême-Nord.

Tout en se réjouissant du choix discrétionnaire du Président de la République qui a porté son dévolu sur la localité de Méri pour le lancement de la 55ème édition de la Fête de la Jeunesse, le MINJEC a exprimé sa satisfaction pour la présence de ses homologues du gouvernement qui ont bien voulu faire le déplacement. En outre, dans ses propos liminaires, le Ministre a souligné l’ensemble des efforts fournis par le gouvernement en faveur de l’emploi des jeunes camerounais.

La mise en place des conseils Municipaux Jeune (CMJ) et des Conseil Régionaux Jeunes (CRJ), dont la 1ère cuvée a été présentée au Ministre, constitue, à côté du Parlement Jeune et du Conseil National de la Jeunesse, un dispositif nouveau au niveau local qui permettra dans une logique de volontariat et de bénévolat, aux jeunes de d’apprendre et de contribuer plus tard au développement local du Cameroun, a fait savoir le Ministre.

Après son discours, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna Foutsou a reçu des cadeaux des différentes forces vives de la localité. Mounouna Foutsou accompagné du Coordonnateur National du Comité National de Désarmement, de Démobilisation et de Réintégration, Francis Fayengo a donné le coup d’envoi de la rencontre d’exhibition de football entre les jeunes pensionnaires du CRDDR et les jeunes du CNJC de l’arrondissement de Méri.

Mais bien avant cela, le MINJEC et ses homologues du gouvernement se sont rendu au Centre Régional de Désarmement, de Démobilisation et de Réintégration de Méri, où ils ont pu s’imprégner du quotidien de tous ses jeunes qui ont décidé de tourner le dos à l’extrémisme violent, afin de mettre en exergue les valeurs de paix et de vivre-ensemble. Ça a été l’occasion pour le commis de l’Etat d’aller s’enquérir de l’évolution du chantier de construction du Centre Multifonctionnel de Promotion des Jeunes (CMPJ) de Méri.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *