Sport

Can Total Cameroun 2018 : Le stade d’Olembe fait bonne figure

C’était la première étape de la 4ème visite d’inspection des infrastructures sportives par les experts de la Caf, hier à Yaoundé.

Une délégation de cinq experts de la Confédération africaine de football (Caf) séjourne au Cameroun depuis samedi dernier. C’est pour la 4ème visite d’inspection des infrastructures sportives en réhabilitation ou en construction en vue de la Can Total Cameroun 2019. Ces experts de la Caf vont séjourner au Cameroun jusqu’au 15 novembre prochain. Cette délégation a pour chef, le Ghanéen Anthony Baffoe, par ailleurs le secrétaire général-adjoint de la Caf chargé de Sport et Développement. L’on note aussi les présences de l’Egyptien Ismael Wally, le manager du département des compétitions, Adamou Moussa (Nigérian), Heryal Kaj, un Allemand représentant la Fifa, Mankan Magasssouba, le Français représentant Lagardere sport, qui s’occupe des aspects marketing de la Can Total 2019. « Nous avons appris à travers les réseaux sociaux que le Cameroun est déjà suffisamment avancé dans la construction des infrastructures. Il est question pour nous de venir voir aussi ». C’est le petit bout de phrase d’Anthony Baffoe lors de l’accueil de la délégation de la Caf hier au ministère des Sports.

Le stade d’Olembe a été alors la première étape de cette visite. Les experts de la Caf se sont particulièrement intéressés à la pelouse, aux vestiaires, aux parkings, à la tribune présidentielle, les sièges et la toiture au stade. Au sujet de la pelouse, Sam Thamin, le directeur général de l’entreprise italienne Piccini, qui construit ce stade de 60.000 places en construction d’Olembe d’une capacité de 60000 places, a conduit les experts sur le site où la pépinière du gazon est plantée. Les experts ont observé la qualité du gazon et selon les explications qui leur ont été données, ce tapis vert sera déroulé, puis posé sur l’aire de jeu dès que cet espace sera débarrassé des grues qui l’occupent encore pour la pose de la toiture. Une fois que ce gazon sera posé, il aura 45 jours pour être disponible à la compétition, comme l’a rassuré le patron de Piccini. Les travaux de pose de la toiture avancent déjà et l’on observe déjà sa forme, tout comme la pose des sièges qui évolue. Quant aux vestiaires et à la tribune présidentielle, tous les éléments structuraux sont en place et vont connaître déjà leur assemblage. Les travaux sur les deux stades annexes de 2000 places chacun avancent aussi très vite. Le délai de livraison des travaux du stade de 60.000 places et des deux terrains annexes est fixé au 31 décembre 2018, comme l’ont rassuré les responsables de Gruppo Piccini. Pour ce qui est des parkings déjà aménagés par l’entreprise Razel, ils ont une capacité de plus de 8000 places et une extension de ces parkings est prévue dans les espaces déjà réservés aux alentours du complexe sportif d’Olembe.

Lire aussi
Cameroun-Coronavirus : Le CHAN de football 2020 reportée

Les infrastructures de la Can féminine 2016 jugées bonnes

Après Olembe, le cap a été ensuite mis sur le stade de la Beac. Ici, les travaux progressent convenablement sur l’aire de jeu. La préparation de l’aire de jeu est visible avec la couche de gravier attendant cette de sable avant la terre végétale qui portera la pelouse. Quant aux vestiaires et autres, rien a reproché sur ce stade d’entraînement construit aux normes Caf. Seuls ces deux infrastructures sportives ont été visitées par les experts de la Caf. Les infrastructures ayant accueilli la Can féminine 2016 ne feront pas l’objet de visite, selon nos informations. Le stade Ahmadou Ahidjo et ses annexes, puis le stade militaire n’ont pas été visités. Il en sera de même des infrastructures des villes de Limbé et Buea exemptées de cette 4ème visite d’inspection de la Caf. Un dîner a été offert à la délégation de la caf hier au Hilton hôtel par Bidoung Mkpatt, le président du Cocan. Ces inspecteurs de la Caf prennent le chemin de Garoua ce matin par vol spécial, où ils visiteront les infrastructures de cette ville devant abriter une poule de la Can Total Cameroun 2019. Ils iront ensuite à Bafoussam demain, 13 novembre, puis Douala, le 14 novembre 2018.

Lire aussi
Victoire du Cameroun à la CAN 1984: La première sensation

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer