Can Cameroun 2021 – Stade d’Olembe : C’est jouable

Olembe

Plusieurs lots de l’infrastructure qui a été visitée hier, 29 juillet sont terminés ou en cours de finition pour accueillir les deux matchs tests imposés par la Caf avant celui du 3 septembre prochain.

Ce n’est plus une vue de l’esprit de dire que le stade d’Olembe, sauf retournement des situations, sera prêt à accueillir la Can TotalErnergies 2021. Au regard de l’allure que présente l’infrastructure par rapport au cahier de charges de la Confédération africaine de football (Caf), il est déjà possible d’y disputer un match de football. La pelouse est prête depuis plusieurs mois et a reçu plusieurs passages de la tondeuse. De même que toutes les autres fonctionnalités relatives à la tenue d’une rencontre de football en diurne comme en nocturne sont presque réunies. Le premier match test officiel qui se disputera au stade de football d’Olembe, initialement prévu le 2 septembre, a été décalé d’un jour. C’est bien le 3 septembre que les Lions Indomptables du Cameroun accueilleront dans cette arène, la sélection nationale du Malawi, en match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022. La Caf a déjà validé la tenue de ce match au stade d’Olembe.

Mais avant, la Caf a exigé que deux rencontres tests, avant celle qui servira d’évaluation en grandeur nature de la capacité du stade à accueillir les matchs de la Can TotalEnergies Cameroun 2021. Initialement, il était prévu que le match de demi-finale de la Coupe du Cameroun opposant Union de Douala à Pwd de Bamenda devait se jouer demain samedi sur ce stade. Mais, il n’aura plus lieu, compte tenu du décalage de l’arrivée de la mission d’inspection de Caf, dont les membres devaient vivre ce spectacle en direct. Ce match, selon la programmation de la Fécafoot, est prévu samedi au stade de Bamendzi, à Bafoussam. Mais, selon nos informations, des tractations sont en cours pour que ce match de demi-finale de la Coupe du Cameroun ait lieu effectivement sur ce stade. Ce qui signifie, qu’il devrait être décalé pour être programmé au cours du séjour de la délégation de la Caf au Cameroun. Ce stade de football, pour la partie visible, répond parfaitement aux normes Caf. Mais, il reste quelques lots technologiques à parfaire pour que l’ensemble des fonctionnalités de l’infrastructure soient opérationnels.

Disputer déjà des matchs tests est synonyme que tout est prêt pour la Can et ce sera l’occasion de l’entreprise Magil et ses sous-traitants de procéder à des réglages sur certaines fonctionnalités, avant la fin du mois de novembre, date annoncée pour la livraison du stade de football, répondant aux exigences du cahier de charge de la Caf.

La mission d’inspection de la Caf, dont l’arrivée est annoncée pour le 4 août prochain, séjournera au Cameroun jusqu’au 11 août, le temps de parcourir les sites de Yaoundé, Garoua, Bafoussam pour s’assurer de la parfaite disponibilité des infrastructures, sportives, hospitalières, hôtelières dès le 5 août, au lendemain de leur arrivée au Cameroun. Cette délégation de la Caf arrive ainsi au lendemain de celle de la Fifa, qui a séjourné au Cameroun du 24 au 28 juillet derniers et dont la mission était liée au tirage au sort de la Can. Le Pr narcisse Mouelle Kombi, président du Cocan et ministre des Sports, procédait ainsi à un tour du propriétaire avant l’arrivée de cette délégation de la Caf au Cameroun. Il se rend à Garoua pour le même exercice dès ce jour. C’est la Can qui a commencé.

Achille Chountsa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *