Sport

Can Cameroun 2021 : Les Lions accrochés mais terminent premiers

La sélection nationale du Cap Vert et celle du Cameroun se sont séparées sur le score d’un but partout à l’occasion de la dernière journée du groupe A avant-hier, 17 janvier au stade d’Olembe.

La Can TotalEnergies Cameroun 2021 n’a pas encore livré toutes ses surprises. Les Lions Indomptables, jusque-là auteurs d’un parcours sans faute, avec deux victoires en autant de matchs disputés depuis l’ouverture de la compétition le 9 janvier 2021, ont été accrochés par les Requins Bleus du cap Vert. Pourtant, les fans des Lions Indomptables voyaient leur équipe faire le carton plein avec une autre victoire face à leur adversaire d’hier, la troisième, synonyme d’un parcours sans faute au premier tour de cette compétition. Les requins Bleus ont imposé un score de parité d’un but partout aux Lions Indomptables dans un stade d’Olembe qui avait presque battu le record d’affluence depuis le début de cette compétition. L’on a parlé d’environ 50.500 spectateurs sur les 60.000 places disponibles. C’est dire qu’au fur et mesure que la compétition avance, il y a un regain d’affluence du public à Olembe, pour les matchs des Lions Indomptables.

Sur le terrain, l’on a eu droit à un match où les deux équipes se sont neutralisées. L’éclair de ce match est venu de Garry Mendez Rodrigues. L’attaquant des requins Bleus, rentré sur l’aire de jeu au début de la deuxième mi-temps, a égalisé pour son pays. Un but comparable à un chef-d’œuvre, « une Madjer ». Et l’on comprend alors quel a été le geste technique ayant abouti à ce but. Des observateurs ont indiqué que ce sera probablement l’un des Tops buts de la compétition, même si elle se poursuit encore. Coaching payant pour Humberto Frederico Silva Bettencourt, le sélectionneur du Cap Vert.

Pourtant, les Camerounais avaient ouvert le score par Vincent Aboubakar (39ème), leur capitaine, qui reprenait un ballon de coup franc mal renvoyé par la défense des requins Bleus. Les Lions Indomptables venaient de rompre avec leurs habitudes depuis le début de la compétition. Eux qui, lors des deux premiers matchs remportés, ont à chaque fois, encaissé le premier but avant de réagir pour renverser la vapeur. Sauf que les Lions Indomptables sont restés sur cet unique but, malgré les multiples changements effectués par Antonio Conceiçao, le sélectionneur des Lions Indomptables, et les assauts répétés dans la défense capverdienne au cours des dernières minutes du match, qui sont restés infructueux, jusqu’au coup de sifflet final de Sadok Selmi, l’arbitre tunisien de la partie.

L’enjeu pour les Requins Bleus était, à défaut d’une victoire pour se qualifier directement, de ne pas perdre le match, pour garder les chances de qualification pour les huitièmes de finales, en tant que meilleur troisième. Les Etalons ayant réalisé un match nul face aux Walya d’Ethiopie au stade de Kouekong au même moment, occupent la deuxième place du groupe, derrière le Cameroun, premier du groupe A, avec 7 points. Les Lions Indomptables disposent de près d’une semaine pour aborder leur match de huitième de finales au stade d’Olembe, contre un adversaire qui reste à connaître, en fonction des matchs des autres groupes.

Achille Chountsa / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page