Cameroun – Cap Vert : 50500 supporters à Olembe

Stade Olembe

C’était à l’occasion de la troisième et dernière journée dans le Groupe A.

Ne demandez pas si le protocole Covid-19 mis en place par la Confédération africaine de (Caf) avec l’appui du gouvernement camerounais a été scrupuleusement respecté hier, 17 janvier 2020, au stade Olembe de Yaoundé. Il était question de remplir le stade à tout prix. « On m’a donné le billet à l’entrée du stade et je suis entré au stade », a souligné un fan des Lions en roue libre sur les parvis du stade. A la question de savoir s’il s’est fait vacciner ou s’il a fait le test, c’est bouche bée. Il y avait du monde. Une marée humaine a pris d’assaut l’entrée principale. Les forces de l’ordre déployées pour réguler les mouvements des uns et des autres étaient débordées.

Entre temps, l’ambiance gagnait en intensité dans les gradins du stade Olembe. Vuvuzelas, tambours et trompettes créaient une folle ambiance dans cet antre de 60 mille places assises. Les groupes de danse qui ont fait le déplacement, ont coloré le beau spectacle Cameroun – Cap Vert de leurs pas harmonieux et cadencés sur mesure. Chacun jouait sa partition. De l’ambiance à couper le souffle. A chacune des actions réussies par les poulains du sélectionneur national Antonio Conceiçao, le public était en transe. « Le Cameroun est une nation de football. On adore le football. L’ambiance a pris un coup ces dernières années parce que le football est malade avec des guerres inutiles. Les Lions sont l’arbre qui cache la forêt. On espère qu’après la Can, les choses font s’arranger. Allez les Lions », a souligné Alfred Fru.

Au coup de sifflet final, Aboubakar Vincent et ses coéquipiers ont fait un tour d’honneur afin de saluer le nombreux public ayant effectué le déplacement. Le stade était comble contrairement à l’image propulsée par les gradins lors de la deuxième journée du Cameroun face à l’Ethiopie. Le public d’Olembe a un nouveau chouchou. Il s’appelle Nouhou Tolo. L’arrière gauche des Lions Indomptables a conquis les supporters en prenant à chaque fois le dessus sur son adversaire.

Solière Champlain Paka / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *