Sport

Can Cameroun 2021 : La Caf donne cinq mois pour livrer le stade d’Olembe

Cette précision a été faite par Samson Adamu, le directeur des compétitions de cette instance, à l’issue d’une autre visite du chantier effectuée par le ministre des Sports, ce 11 mai 2021 au Complexe.

C’est un véritable challenge que le Cameroun doit relever en cinq mois. Celui de pouvoir terminer et mettre à la disposition de la Confédération africaine de football (Caf) le stade d’Olembe. Du moins les infrastructures contenues dans le cahier de charges de la Caf, en rapport avec le football. A condition que Magil, l’entreprise chargée de la construction tienne aussi sa promesse de livraison faite pour fin novembre 2021. Une délégation de quatre responsables de la Caf est en mission d’inspection au Cameroun du site devant abriter la cérémonie du tirage au sort de la Can 2021, depuis dimanche dernier. Elle est conduite par Samson Adamu, le directeur des compétitions de la Caf. Les membres de cette délégation ont été embarqués dans l’une des régulières visites du chantier du Complexe sportif d’Olembe par le ministre des Sports, le Pr Narcisse Mouelle Kombi, par ailleurs maître d’ouvrage, ce 11 mai 2021. Même si cette délégation de la Caf présente à Yaoundé, a une mission spécifique, qui ne concerne pas l’inspection des infrastructures pour la Can 2021, Samson Adamu tout en annonçant la visite d’inspection de ses collègues, dans une dizaine de jours, a au moins attiré l’attention du Cameroun.

« Cette visite d’inspection, ce n’est pas pour spécialement visiter ce stade. Je suis venu avec d’autres collègues, pour une visite d’inspection du site du tirage au sort qui aura lieu le 25 juin. Donc, on a profité aussi pour voir le stade. Il y aura aussi une autre plus grande délégation, pour les infrastructures et le tirage au sort, du 22 au 28 mai. Je voudrais dire qu’on connaît bien ce stade. On vient de terminer le Chan. Il y a trois stades qui n’ont pas été utilisés pour le Chan. Le stade d’Olembe, Bafoussam et Garoua. On va visiter toutes ces installations. Nous voulons préciser une chose, c’est qu’on est à cinq mois maximum pour terminer tous les travaux qui devraient être faits ici, parce que deux mois avant la compétition, tout devrait être prêt à 100%. Il y a des matchs tests qui devraient être faits. Les collègues qui vont venir auront des questions précises sur certains domaines pour Magil », a lâché le directeur des compétitions de la Caf. Ce qui signifie que dès le 31 octobre 2021, la Caf prendra possession de toutes les infrastructures dédiées à la Can.

Anticiper sur les délais

Le maître d’ouvrage a tenu à rassurer la Caf quant au respect de ces délais. « On peut noter des avancées significatives, surtout par rapport à la volonté de l’entreprise Magil et les sous-traitants, de rendre opérationnel ce stade et les composantes liés à l’événement sportif avant même les délais prescrits. Les délais contractuels, c’est novembre 2021. Mais, nous avons suivi tout à l’heure les indications données par M. Stéphane Roussillon, représentant de Magil, il nous assuré qu’au mois d’août, on pourra jouer des matchs de niveau national et qu’en octobre on pourra jouer des matchs internationaux. Je puis rassurer le directeur des compétitions à la Caf, que les délais de cinq mois sont très et largement suffisants pour qu’on achève, parce qu’il ne s’agit en fait, que de finitions. Le gros œuvre est achevé et ce que nous voyons sur les déploiements, c’est des parties qu’on ne pouvait finaliser, parce qu’il y a des engins lourds qui étaient destinés à passer. On a préservé ces endroits, pour qu’ils ne puissent pas être cassés par des engins lourds », a expliqué le Pr Narcisse Mouelle Kombi. Lui, qui recommande à Magil et ses sous-traitants de multiplier les efforts pour anticiper sur les délais : « Les effectifs actuels sont à 788 personnes. 788 personnels déployés dans les différents lots contribuent significativement à l’amélioration du niveau de nos performances actuelles. Je tiens ainsi, au-delà de toute considération, à féliciter les équipes sur le terrain, aussi bien celles de Magil que celles des sous-traitants, pour le travail qui se fait, pour certains, 24h/24. Ceci afin d’anticiper sur les délais. Je demande aux uns et aux autres de garder le rythme ». Cinq mois, c’est demain, c’est-à-dire 172 jours de défi, simplement. Tic tac, tic tac…

Stade d’Olembe : Et pour satisfaire au cahier de charges

Si la pelouse et les gradins sont flamboyants, il y a des travaux de finition importants d’embellissement et d’esthétique à faire dans des délais réduits.
Le planning de l’entreprise Magil prévoyait l’aménagement des espaces verts. L’on aperçoit déjà des repousses de gazon qui sortent du sol sur des espèces de talus autour des parkings et des voies d’accès proches du stade. La construction de deux pistes d’athlétisme des stades annexes, les couches de gravier ont été posées et qui n’attendent que l’asphalte, pour le tartan en dernier ressort. Pour ce qui est du stade principal, le tartan, qui sera de couleur bleue, contrairement au bordeaux habituel, attend d’abord que les écrans soient fixés, puisque ces travaux pourront nécessiter le passage d’engins lourds. Quant à l’aménagement des tunnels du stade principal, les travaux de bétonnage sont en cours de finition. Pour ce qui est de la pose de l’habillage de la charpente métallique avec des écailles de pangolin, l’on tend encore les câbles où vont être fixées les écailles de pangolin. Nous avons vu des échantillons d’écailles de pangolin.

Les lots médias où intervient l’entreprise Optimum ne sont pas en reste. La pose du carrelage dans le centre commercial, l’hôtel est avancée. Le bétonnage du parvis principal où seront posés les tourniquets, une douzaine, est en train d’être fait par l’entreprise 3N. Trois semaines pour le bétonnage, avec la pose au fur et à mesure des tourniquets, a-t-on appris. Au niveau technologique, les instructions étaient relatives aux tests de fonctionnalité du système d’éclairage, avec la pose des luminaires et la poursuite des derniers réglages quant à la sonorisation. C’est la musique distillée à partir de l’intérieur du stade principal, qui a accueilli les visiteurs hier. Stéphane Roussillon, le responsable Magil, a parlé des décibels réglés à 10% seulement. Tout comme les luminaires, encore plus nombreux qui ont été fixés, par rapport à la dernière visite du 29 avril. Et cette pose des luminaires va se poursuivre. Dans un mois, tout sera fini au niveau des éclairages et des luminaires et de la sonorisation.

Réaction

« Le cap est maintenu » Pr Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Sports et président du Cocan 20-21

Les avancées sont significatives et enthousiasmantes. J’étais plutôt tenté de dire qu’elles sont enchantantes, dans la mesure où chaque jour, chaque semaine, nous nous rapprochons davantage des objectifs assignés à ce Complexe sportif. Et surtout de l’objectif principal qui est celui de l’organisation de la cérémonie d’ouverture et subséquemment de la cérémonie de clôture de la Can Total Cameroun 2021 dans ce Complexe, le 9 janvier et le 6 février prochains. Nous avons été frappés par le niveau d’exécution optimal des recommandations que nous avons eu à faire lors de notre dernière visite. Et le cap est maintenu, dans la mesure où nous avons relevé une croissance relativement exponentielle des effectifs d’ouvriers sur le chantier, dans la mesure où nous avons relevé une mobilisation tous azimuts sur l’ensemble des corps de métiers, qui sont impliqués dans l’achèvement et les finitions de ce stade et nous sommes heureux que les responsables de la Caf, en mission au Cameroun pour la préparation avec le Cocan, de la cérémonie solennelle de tirage au sort le 25 juin prochain, nous ait accompagné, pour prendre également la mesure des évolutions positives et des perspectives enchantantes, par rapport à la fonctionnalité et à la disponibilité de cette infrastructure sportive, dont le co-contractant Magil nous signale qu’en août, il pourra être fonctionnel pour des matchs de niveaux nationaux, et en octobre pour des matchs de niveau international.

Achille Chountsa

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page