Sport

Can Cameroun 2021 : Kaba Diawara : « Pour marquer un but, c’est difficile »

Le sélectionneur du Sily National de Guinée pose un regard sur la prestation de son équipe et du niveau générale de la compétition.

Malgré la défaite, vous êtes qualifiés. Le technicien que vous êtes est-il satisfait de son équipe ?

Je dois dire oui, puisque nous sommes qualifiés. Mais, la tenue de match ne nous a pas été bonne et nous sommes déçus sur ce plan. Il faut être honnête, on n’a pas su réagir face à cette équipe du Zimbabwe, qui nous a posés des problèmes. Elle a réussi à nous endormir en début de match. On n’a pas su sortir de cette situation. Et après on a couru après le score et ça devient compliqué.

N’est-ce pas parce que vous avez trop respecté vos adversaires à un moment donné ?

Je dois avouer qu’on s’est un peu endormi après les 4 points à l’issue des deux premiers matchs. On a pensé qu’on était mature alors qu’on est une équipe jeune. Il faut apprendre et il faut remettre ça à chaque fois avec la même intensité. Si on continue à jouer comme ça, on ne pourra pas exister dans cette coupe d’Afrique.

Lire aussi
Ligue de football Ouest : Une pétition pour la réhabilitation de François Kouedem

Concrètement, qu’est-ce qui n’a pas fonctionné dans votre dispositif ?

Ils ont commencé le match avec un faux rythme, alors que nous aimons bien jouer vite et fort. Ils nous ont endormis ; ils nous ont énervés et on n’a pas su passer au-dessus de cela. Ils ont marqué un but ; un second avant la mi-temps. A la mi-temps, on a essayé de changer un peu les choses et on a réduit le score. Mais, le mal était déjà fait.

Et comment entendez-vous aborder la suite de la compétition qui va être d’un cran au-dessus ?

On va attendre contre qui on tombe. Donc, on ne sait pas. On va rentrer nous reposer. On va voir l’état des blessés, des covid ; on va faire le point et après on va attendre l’adversaire contre qui on tombe.

Lire aussi
Cameroun–Burkina Faso : Si les Lions gagnent les Étalons ils remporteront la CAN

Quelle appréciation faites-vous du niveau de la compétition jusqu’ici, en tant que technicien ?

Disons que tout s’est compliqué au dernier match. Il n’y a pas beaucoup d’espaces. Chaque équipe est bien organisée et pour marquer un but, c’est difficile. Donc, c’est un bon niveau, avec de bon terrains et j’espère qu’on va vivre une fin compétition intéressante.

Sur le plan de l’organisation générale, quelle est votre appréciation ?

Franchement, on n’a rien à dire. On avait un peu peur dès le départ et je ne sais pas pourquoi. Mais, nous avons été bien reçus, bien logés. Maintenant, on va retourner à Bafoussam, qui est notre camp de base. Nous avons été très bien à Bafoussam. On voyage demain (ce jour, ndlr). C’est un peu loin. Mais ça se passe bien. Le Cameroun est un grand pays. On a été bien accueillis et tout se passe super bien.

Lire aussi
Can Cameroun 2021 : Ombres et lumières sur la signature de l’Accord-cadre

Un mot pour le public de Bafoussam où vous retournez…

Nous sommes pressés de retrouver ce charmant public de Bafoussam.

Recueillis par A.C / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page