Economie

CAMRAIL réceptionne cinq nouvelles locomotives au Port de Douala

CAMRAIL, filiale de Bolloré Railways, a réceptionné, ce jeudi 17 janvier 2019, sur les quais du Port Autonome de Douala, cinq locomotives neuves fabriquées aux Etats Unis par le constructeur Général Electric.

Ces nouvelles locomotives ont chacune une puissance de 3300 CV et sont dotées de la dernière technologie pour laquelle, une dizaine de collaborateurs de CAMRAIL a été formée aux Etats Unis dans les ateliers du constructeur américain.

Dans le cadre d’une commande de neuf locomotives réalisée par l’Etat, les cinq locomotives sont financées par CAMRAIL qui investit pour le long terme dans un contexte économique immédiat difficile marqué par la faiblesse du marché du fret destiné au Tchad.
D’un montant de 12,3 milliards de FCFA mobilisé par CAMRAIL, ces cinq nouvelles acquisitions seront mises en service dès le mois de février prochain. Elles vont permettre de renforcer les capacités de traction du concessionnaire, d’améliorer la qualité des services offerts aux usagers des services ferroviaires.

Ces nouvelles locomotives, dont quatre autres financées par l’Etat sont attendues dans les prochains mois, font partie des investissements prévus par le 2ème Plan quinquennal des investissements ferroviaires. Dans ce cadre, l’Etat du Cameroun est engagé dans le processus d’acquisition du matériel roulant voyageurs destiné à la relance des activités voyageurs: 25 voitures voyageurs auprès de CIM-SSRT et 5 modules autorails auprès de la société suisse STADLER.

A propos de CAMRAIL
CAMRAIL, filiale de Bolloré Railways, est concessionnaire du chemin de fer Camerounais depuis 1999. Acteur majeur du développement économique et social au Cameroun, CAMRAIL qui célèbre ses 20 années de concession, investit en moyenne 12 milliards de francs CFA par an. L’entreprise reverse en moyenne 10 milliards de FCFA chaque année à l’État du Cameroun au titre des redevances, taxes et impôts. Avec 1.500 employés directs, 4.000 personnels de la sous-traitance, CAMRAIL développe une politique volontariste des ressources humaines. En 2018, elle a procédé au lancement avec le concours du Centre de Formation Professionnelle et Continue La Salle de Douala, du recrutement en vue d’une formation de 150 jeunes aux métiers ferroviaires.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer