Economie

Cameroun : Un milliard pour équiper des établissements secondaires dans l’Adamaoua

Les conseillers régionaux sont satisfaits de l’évaluation à mi-parcours des actions menées par cette institution pour l’exercice 2022.

Après la session du mois d’Avril 2022, les conseillers régionaux de la région de l’Adamaoua se sont retrouvés les 22 et 23 Août 2022, en vue de l’évaluation à mi-parcours de l’exercice budgétaire 2022 à la salle des actes du conseil régional. Il ressort des rapports présentés lors des travaux en commissions et en plénière que d’importantes activités ont été menées à la grande satisfaction des conseillers régionaux qui, ont donné leur approbation à d’importantes délibérations pour permettre à l’exécutif du bureau régional de poursuivre le chantier de développement de la région de l’Adamaoua. Parmi ces délibérations, le secteur de l’éducation a constitué l’une des priorités des conseillers. Une délibération adoptée par ce conseil est de permettre à l’exécutif de recevoir un financement d’un milliard de francs CFA du Feicom pour la construction des infrastructures au sein de certains établissements d’enseignements secondaires.

Lire aussi
Scandale au Port Autonome de Douala : Une barrière non livrée mais payé à plus de 21 milliards

Pour le président du conseil régional de l’Adamaoua, Dr. Mohamadou Dewa, « nous entendons consacrer entièrement ce financement au projet de construction des infrastructures éducatives dans certains établissement d’enseignement secondaires de notre région. Il s’agira en effet de construire deux blocs de neuf salles de classes R+2 et de cinq blocs de quatre salles de classe R+1 ; de la construction de sept blocs administratifs, de quatorze blocs de latrine à trois compartiments ; de la construction de cinq mini-adductions d’eau potables munis d’un château de 7,5m3 chacune, dans sept lycées et collèges de notre région ». Pour les conseillers régionaux, l’éducation est le socle du développement. Renforcer ainsi les infrastructures éducatives dans la région est une action capitale que le conseil doit inscrire dans ses priorités.

Les conseillers sont satisfaits

Des travaux qui ont été ponctués par des échanges et débats houleux ont permis de dégager un bilan satisfaisant des activités en cette session d’évaluation à mi-parcours de l’exercice budgétaire 2022. « Au moment de tirer les rideaux sur cette session d’évaluation à mi-parcours de l’exercice budgétaire 2022, l’on se félicite de la moisson obtenue. Un rapport retraçant les activités menées par l’exécutif du bureau du conseil régional et de l’administration régionale faisant ressortir soixante-douze activités majeures a été présenté.

Lire aussi
Train Express Camrail : Edéa, Messondo, Eseka, Makak, et Ngoumou à nouveau connectés

Un rapport portant sur l’exécution du budget 2022 à mi-parcours montrant le niveau de consommation des devis couverts dans l’exercice 2022 a été déroulé. Ce rapport montre avec satisfaction, le niveau de contractualisation des projets d’investissement qui s’élève à la somme de 1 952 072 342 Fcfa », a déclaré Dr. Mohamadou Dewa. Présent à l’ouverture et à la clôture de cette session, le représentant de l’Etat a félicité le bureau exécutif et les conseillers régionaux pour la qualité des travaux, dont l’objectif en fin de compte est que les populations puissent ressentir les effets de la décentralisation dans leur vie au quotidien.

Lire aussi
Facturation des conteneurs vides au PAD : l’Union des Consignataires et Armateurs du Cameroun récuse cette pratique illicite

Adolarc Lamissia / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page