Société

Cameroun : Un deuxième moto-taximan assassiné à Bafoussam

Le conducteur de l’engin à deux roues a été froidement tué à son domicile, par des individus non identifiés, dans la nuit du jeudi 1 au vendredi 2 octobre 2020.

Deux conducteurs de motos à usage commercial (communément appelés binsikineurs au Cameroun) assassinés en l’espace de quelques semaines en terre camerounaise. Un moto-taximan âgé d’une vingtaine d’années de la ville de Bafoussam (chef-lieu de la région de l’Ouest) a subi, dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, le même sort qu’un de ses confrères de Dschang (ville de la région de l’Ouest), qui a rendu l’âme, après avoir été froidement blessé par des inconnus, il y’a tout juste deux semaines.

Selon ce qu’a raconté la sœur du « binsikineur » à qui l’on vient d’ôter la vie, au micro de nos confrères de Radio Equinoxe, ils étaient tranquillement chez eux vers 22 h, lorsque subitement, une bande d’hommes inconnus a cassé la porte et est entré dans la maison. Les bandits ont ensuite pointé une arme à feu sur le conducteur de moto-taxi, en lui exigeant de leur donner son téléphone et de l’argent. Le défunt leur a dit qu’il n’a pas d’argent et qu’il ne peut pas leur donner son téléphone. Et ainsi qu’il ont tiré sur lui. Conduit à l’hôpital régional de Bafoussam pour se faire soigner, le jeune homme a malheureusement rendu l’âme, avant l’intervention chirurgicale des médecins. Sa dépouille a été déposée à la morgue de ce centre hospitalier.

Lire aussi
Audience: Le Cameroun honoré pour sa parfaite organisation de la Journée Internationale de la Paix

La brigade de recherche de Bafoussam 1er mène actuellement une enquête afin de mettre la main sur les auteurs de ce crime crapuleux. Espérons qu’elle aboutira et que justice sera faite. Affaire à suivre !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page