Cameroun: Un commissaire de police s’enfuit avec un DG qui à volé 5 milliard de Fcfa – 237online.com
Société

Cameroun: Un commissaire de police s’enfuit avec un DG qui à volé 5 milliard de Fcfa

Interdit de quitter le territoire national depuis environ un an, David Dieudonné Nkoto Emane attendu au Tribunal Criminel Spécial, est porté disparu.

Selon nos informations, il a fui du Cameroun avec l’aide d’un commissaire de police qui l’a aidé à traverser la frontière pour rejoindre la Guinée équatoriale avant de disparaître dans la nature.

Après avoir bouclé les préliminaires du dossier de l’affaire Alain Edgar Mebe Ngo’o, l’ex ministre de la défense, le Tribunal criminel spécial avait effectivement relancé mercredi 03 avril 2019, l’affaire David Dieudonné Nkoto Emane. Sachant qu’il avait déjà été entendu trois fois, et qu’il devait être le suivant à rejoindre la prison centrale de Yaoundé du trio qu’il forme avec les anciens ministres Mama Fouda et Roger Melingui, David Dieudonné Nkoto Émane a sollicité les services du commissaire de police de Meyomessala.

C’est donc le commissaire Idriss Georges Nkolo Biyo’o qui aurait lui-même pris le volant, mis sa tenue, pour conduire le fugitif avec son magot. Le 12 avril 2019, Paul Biya a signé un décret limogeant le commissaire Idriss Georges Nkolo Biyo’o.

David Dieudonné Nkoto Emane, limogé il y a quatre mois du poste de DG de la Cameroon Telecommunications après 14 ans de règne, n’a pas répondu présent à sa convocation au TCS. Il vient d’échapper à la la juridiction spécialisée pour répondre des malversations financières entre 2010 et 2015 de l’ordre de 5 milliards. 4 milliards de dépense sans pièces justificatives entre 2010 et 2015. 162 180.000 FCFA débloqués sans contrepartie. 369 640.000 FCFA pour des missions fictives dont le Consupe avait pointé les irrégularités. Tout comme il avait qualifié d’indus les avantages perçus par la direction générale à concurrence de 452 956.000 FCFA.

Commenter avec facebook

Source
coupsfrancs.com
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer