Cameroun : Tragédie à Sa’a, un père et ses enfants fauchés par un camion

accident Brasseries

La ville de Sa’a, cité paisible du département de la Lekié dans la région du Centre du Cameroun, est sous le choc. Comme le rapporte en exclusivité 237online.com, un terrible accident de la circulation vient d’endeuiller la commune, emportant un père de famille et ses deux enfants. Une tragédie qui soulève l’émotion et la colère des habitants, et qui pose une nouvelle fois la question de la sécurité routière dans le pays.

M. Awono, un destin brisé sur le chemin de l’école

La victime, M. Awono, était un employé dévoué de l’inspection de l’Éducation de base de Sa’a. Chaque matin, il avait pour habitude d’emmener ses deux enfants à l’école à bord de sa moto, avant de rejoindre son poste. Un trajet quotidien, une routine familiale qui a viré au cauchemar ce jour fatidique, lorsqu’un camion des Brasseries du Cameroun a fauché le père et ses enfants de plein fouet.

Un dépassement fatal au cœur de Sa’a

Selon les témoignages recueillis auprès des élèves présents sur les lieux, l’accident serait dû à une manœuvre imprudente du chauffeur du camion. Alors que deux longs poids lourds circulaient devant le lycée technique de Sa’a, l’un des conducteurs aurait engagé un dépassement périlleux. Une fausse manœuvre qui a envoyé le mastodonte de la route sur la moto de la famille Awono, ne laissant aucune chance aux victimes.

Le lycée technique de Sa’a, théâtre d’une scène d’horreur

C’est devant les grilles du lycée technique de Sa’a, à la montée dite Nkong Be Ndamba, que s’est produit le drame. Un lieu de vie et d’apprentissage qui s’est transformé, le temps d’un instant, en une scène d’horreur et de désolation. Les élèves, témoins impuissants de l’accident, garderont à jamais en mémoire ce moment tragique qui a fauché une famille sous leurs yeux.

La sécurité routière, le grand mal camerounais

Au-delà du drame humain, cet accident remet en lumière les failles béantes de la sécurité routière au Cameroun. Routes dégradées, conducteurs imprudents, véhicules mal entretenus… Les facteurs de risque sont légion et les tragédies se succèdent avec une régularité effrayante. Chaque année, ce sont des centaines de familles qui sont brisées sur les routes du pays, sans que des mesures concrètes ne soient prises pour enrayer cette hécatombe.

Sa’a en deuil

Aujourd’hui, Sa’a pleure ses morts et s’interroge. Comment une telle tragédie a-t-elle pu se produire ? Pourquoi faut-il que des vies innocentes soient fauchées sur le chemin de l’école ? Que font les autorités pour sécuriser les routes et sanctionner les conducteurs dangereux ? Autant de questions qui résonnent douloureusement dans cette ville en deuil, et qui appellent des réponses urgentes de la part des pouvoirs publics.

Aucun mot ne pourra apaiser la douleur de la famille Awono et de leurs proches. Aucun discours ne pourra effacer le traumatisme des élèves témoins de l’accident. Mais cette tragédie doit servir d’électrochoc, de catalyseur pour un sursaut national en faveur de la sécurité routière. Il y a urgence à agir, pour que plus jamais des vies ne soient brisées sur les routes du Cameroun. 237online.com s’associe à la douleur de la famille éplorée et appelle les autorités à prendre enfin la mesure de ce fléau qui endeuille chaque jour le pays.

Par Sabine Etoundi pour 237online.com

One thought on “Cameroun : Tragédie à Sa’a, un père et ses enfants fauchés par un camion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *