Société

Cameroun: Tentative d’assassinat du président Kamto [ Les faits ]

Tous ceux qui connaissent le fonctionnement basique des services de sécurité savent que ceux-ci déploient généralement des éléments en civil sur le théâtre des manifestations pour des missions de renseignements.

C’est dans ce cadre que le maréchal des logis chef Ngwe Jean fils, s’est retrouvé autour du cortège du ministre délégué à l’entrée de la ville de Garoua.

Il est très souvent courant d’observer, sans trop de difficulté, le port d’arme enfilé par un élément en civil. C’est donc ce que l’un des membres de l’équipe de Maurice Kamto a remarqué et s’est empressé de crier à la tentative d’assassinat contre la personne de l’ex ministre délégué, ce qui a emmené la foule à se ruer sur l’infortuné et à le désarmer sans résistance de sa part. D’ailleurs ce dernier a vite fait de leur expliquer qu’il est un gendarme , mais la Psychose qui anime ces derniers a pris le dessus sur le bon sens.

Lire aussi
Cameroun : 3 braqueurs arrêtés à l’Extrême-Nord crachent le morceau

En résumé, il n’y a pas eu ni coup de feu, ni encore moins tentative de coup de feu. Le gendarme n’a pas fait usage de son arme de service et n’a pas eu la moindre intention d’en faire usage. La preuve, il s’est laissé désarmer sans résistance et a très vite décliné son identité.

Il faut relever ici pour le déplorer que cela fait des mois que les partisans de l’ex ministre délégué Maurice Kamto annoncent au quotidien une prétendue tentative d’assassinat contre leur leader, ce qui est susceptible de créer chez ces derniers ce genre de méprise.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page