Cameroun : Tensions entre Fecafoot et gouvernement sur fond de nominations aux Lions Indomptables

eto'o et mouelle kombi

La récente nomination par le gouvernement camerounais de nouveaux cadres à la tête de la sélection nationale de football, les Lions Indomptables, crée des remous. Comme le rapporte en exclusivité 237online.com, ces changements à l’initiative du Ministre des Sports, sur instruction du Président de la République, ont pris de court la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot) et son président Samuel Eto’o.

Une décision unilatérale qui ravive les tensions

Cette décision, que Samuel Eto’o aurait découverte dans la presse comme le grand public, s’inscrit dans un contexte de relations souvent tendues entre la Fecafoot et les autorités. Par le passé, l’autonomie de la fédération a été un point de friction récurrent, comme en témoigne le bras de fer qui avait opposé l’ancien président Iya Mohamed au gouvernement.

Des interrogations sur la légalité de la procédure

Si la nomination de l’entraîneur Rigobert Song en 2022 s’était faite selon un processus similaire sans soulever d’objections de la Fecafoot, la légalité de la récente décision interpelle. Des experts du droit sportif s’interrogent sur sa conformité avec les textes de la Fifa qui consacrent l’indépendance des fédérations. La Fecafoot pourrait saisir l’instance internationale, au risque d’exposer le Cameroun à des sanctions.

Un bras de fer aux multiples enjeux

Au-delà des questions juridiques, ce bras de fer cristallise des enjeux de pouvoir et de contrôle sur le football camerounais. Le gouvernement dispose de leviers importants, comme les subventions publiques dont bénéficie la Fecafoot. De son côté, la fédération peut compter sur le soutien populaire et la légitimité sportive de son président, l’ancien international Samuel Eto’o.

L’avenir de Samuel Eto’o en question

Cette épreuve de force place Samuel Eto’o dans une position délicate, lui qui avait été accueilli triomphalement à son arrivée à la tête de la Fecafoot fin 2021. Ses soutiens politiques seront-ils au rendez-vous ? Le président de la fédération joue gros et devra manœuvrer avec habileté pour préserver son poste et l’autonomie de l’instance.

L’intérêt supérieur du football camerounais en jeu

Au final, c’est l’intérêt supérieur du football camerounais qui devrait primer. Les Lions Indomptables, fierté nationale, ont besoin de stabilité et de sérénité pour préparer les prochaines échéances, à commencer par les éliminatoire de la Can marocaine 2025. Autorités et dirigeants du football ont la responsabilité historique de trouver un terrain d’entente pour épargner au pays le spectre de sanctions de la Fifa. Les semaines à venir s’annoncent décisives pour l’avenir du rond ballon camerounais.

237online.com continuera de suivre ce dossier brûlant et de vous informer de ses derniers développements, avec l’exigence d’exactitude et d’impartialité qui est la marque de notre rédaction.

Par Franck Essomba pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *