Sport

Cameroun : Seihou Ousmanou mobilise les jeunes à Ngaoundéré

L’homme politique a profité de la tenue de la Can Total Energies 2021 pour sensibiliser les conducteurs de moto sur l’importance de s’inscrire sur les listes électorales et d’œuvrer pour la paix.

C’est dans la salle d’un établissement hôtelier de la ville de Ngaoundéré que Seihou Ousmanou, le secrétaire général adjoint de la section OjRdpc de la Vina-sud 1B et président de l’association jeunesse et vivre ensemble dans sa diversité (Jeved) a rencontré près d’une centaine de conducteurs de motos de la ville. Il était question pour le jeune responsable du parti de Paul Biya d’entretenir les conducteurs de motos sur la question des inscriptions sur les listes électorales ouvertes depuis le 3 janvier 2022 par Elecam, mais aussi de parler de paix et du vivre ensemble. Selon les différents orateurs à la rencontre du 8 janvier 2022, l’objectif est de permettre aux populations de la ville de Ngaoundéré de vivre une Can en toute sécurité et surtout de permettre aux jeunes en âge de voter de s’inscrire massivement sur les listes électorales en cette année 2022.

Prenant la parole, le représentant des conducteurs de motos s’est d’abord félicité de l’initiative du président national de Jeved. « Cette causerie nous a permis de savoir que le Rdpc compte sur les jeunes pour se relancer à Ngaoundéré et ensuite que nous sommes importants en cette période de Can », a affirmé Bachirou, un conducteur de moto. Il a au nom des conducteurs rassuré le président de Jeved sur les thèmes développés, que le message n’est pas entré dans les oreilles des sourds. Les conducteurs de mototaxis de la ville de Ngaoundéré ont sollicité de l’homme politique l’établissement des permis de conduire pour ceux des conducteurs ne disposant pas du précieux sésame, l’intervention des responsables du Rdpc auprès de l’administration des douanes dans la facilitation du processus de dédouanement et surtout la création d’une plateforme de concertation entre les conducteurs de moto et les forces de maintien de l’ordre pour lutter efficacement contre l’insécurité dans la ville de Ngaoundéré. « Nous voulons que les responsables du Rdpc facilitent l’accès aux responsables des forces de maintien de l’ordre pour lutter efficacement contre les voleurs de motos et aussi les agresseurs à bord de moto » a martelé le porte-parole des conducteurs de moto.

Pour sa part le président national de Jeved s’est dit rassuré et heureux de la mobilisation des conducteurs de moto et surtout de leur adhésion à la vision du président de la République du Cameroun. « Le président de la République prône la paix et le vivre ensemble. C’est pourquoi nous les jeunes devrons traduire dans les faits sa volonté. Vous êtes ceux qui doivent véhiculer ce message de paix. Avec les autorités administratives et les forces de maintien de l’ordre nous voulons une Can sans incident. C’est à dire zéro agression et zéro vol. Il faudra que chacun de vous dénonce auprès des responsables des forces de maintien de l’ordre toute personne suspecte à vos yeux », a insisté Seihou Ousmanou.

Selon lui, les élites et forces vives de la ville de Ngaoundéré sont disposées à accompagner les jeunes de la ville. Sur la question d’obtention des permis de conduire, Seihou Ousmanou a rassuré les conducteurs de moto que la section OjRdpc avec son président fera tout cette année pour venir en aide à ceux des conducteurs de moto qui souhaitent obtenir le permis de conduire. Le responsable du Rdpc a conditionné l’obtention de ce précieux sésame par l’inscription des conducteurs de moto sur les listes électorales. Rendez-vous a été pris avec les responsables d’Elecam pour une inscription massive des conducteurs de motos de la ville de Ngaoundéré dans les prochains jours.

Adolarc Lamissia / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page