Société

Cameroun – Revendications : Grève annoncée à l’Irad

La confédération des syndicats autonomes du Cameroun (Csac) reproche à l’institution de ne pas respecter les résolutions issues de leur concertation.

Le torchon brûle entre la direction de l’Irad et son personnel. Une cessation de travail est prévue dès le 12 février prochain dans les démembrements de l’établissement sur l’étendue du territoire national. Un préavis de grève a été déposé à la délégation régionale du travail et de la sécurité sociale du Centre par la confédération des syndicats autonomes du Cameroun (Csac). Dans la lettre datée du 04 février 2019, Pierre Louis Mouangue, le secrétaire général du Csac, explique que la grève apparait « comme dernier recours » pour un personnel qui réclame une amélioration de leurs conditions de travail et vies depuis le16 janvier 2019.
« Le mépris simple des lois et règlements de la République et ce malgré les hautes instructions du Chef de l’Etat, à garantir la paix sociale sur toute l’étendue du territoire national », écrit Pierre Louis Mouangue. Le secrétaire général du Csac regrette que : « malgré l’interpellation de la direction générale de l’Irad par les soins du ministre du Travail et de la sécurité sociale par courrier en date du 24 janvier 2019 l’invitant à lui faire connaître les mesures prises pour répondre de la question du statut du personnel de l’Irad, les mêmes causes ont toujours produit les mêmes effets, autrement dit aucune suite favorable », dénonce le syndicaliste. Le personnel de l’Irad se dit prêt à cesser tout mouvement de grève « si la direction générale prend des mesures urgentes et nécessaires pour répondre à leurs doléances ».

Commenter avec facebook

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer