Cameroun : Améliorer le contenu de la formation dans les Cenajes - 237online.com
Société

Cameroun : Améliorer le contenu de la formation dans les Cenajes

C’est l’objectif fixé par le ministre des Sports lors de la cérémonie de rentrée solennelle dans les établissements de formation à vocation sportive au Cameroun hier à Dschang.

La rentrée solennelle des Centres nationaux de formation des sports (Cenajes) et de l’éducation physique est une innovation du ministère des Sports et de l’Education Physique (Minsep). Le choix du Cenajes de Dschang a pour objectif de rendre hommage à ce centre qui cumule à lui seul 69 ans d’expérience dans la formation des enseignants de l’éducation physique et sportive au Cameroun. D’où le regroupement des centres de Garoua, Bamenda et Bertoua dans ce centre pionnier. Pour le Prof. Narcisse Mouelle Kombi, il est important de placer la formation des enseignants de l’éducation physique et sportive au centre des préoccupations gouvernementales. Pour cette rentrée solennelle des Cenajes, l’une des innovations principales est de mettre un accent particulier sur la qualité des enseignements et la typologie de formation. Dans le but de faire de l’activité physique un creuset des grandes opportunités en conformité avec la politique gouvernementale, le Minsep a remis solennellement le programme actualisé aux différents responsables. Ceux-ci ont pris l’engagement de les respecter pour une formation de qualité et actuelle.

L’amélioration du contenu de formation des maîtres et adjoints d’éducation physique et sportive, constitue l’axe majeur ayant ponctué la rentrée solennelle et académique des Cenajes du Cameroun. Dans son allocution, le Minsep a mis un point d’honneur sur la modernisation, la formation, la compétitivité des cadres formés, la réintégration de la filière des maitres de l’éducation physique en en attente depuis près d’une vingtaine d’année dans les programmes actualisés.
Il a ainsi émis le vœu de voir les activités physiques et sportives être des puissants leviers de l’inclusion sociale, de la cohésion sociale, de l’intégration nationale mais aussi comme de grands gisements pour les grandes opportunités. La leçon inaugurale était donnée par le directeur de l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) de Yaoundé. Le Dr. Edmond Ebal Menye, a mis en relief l’apport de l’activité physique et sportive dans le processus d’émergence en faisant de cette formation un levier incontournable développement. La réintégration de la filière des maîtres adjoints d’éducation physique et sportive en attente depuis 20 ans, a constitué le point d’orgue de cette rentrée solennelle et académique dans les Cenajes du Cameroun.

Commenter avec facebook

Source
Aurélien Kanouo
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer