Cameroun : Retour sur SETMOBILE, l’initiative télécom de Samuel Eto’o 12 ans après

SETMOBILE

Il y a 12 ans, la star du football camerounais Samuel Eto’o lançait SETMOBILE, sa propre compagnie de téléphonie. Créée le 11 août 2011 avec un capital de 100 millions de francs CFA, la gestion de l’entreprise était confiée à Gueret Charles René Pierre, un Français. Malheureusement, SETMOBILE a dû fermer ses portes en 2016.

Un MVNO au service des Camerounais

SETMOBILE n’était pas une société de télécommunication classique comme MTN, Orange ou Camtel. Il s’agissait d’un MVNO (Mobile Virtual Network Operator), c’est-à-dire un opérateur qui ne dispose pas de réseau propre. Pour offrir ses services de communications mobiles à ses abonnés, SETMOBILE s’appuyait sur les infrastructures d’un ou plusieurs opérateurs de réseau mobile, en l’occurrence Orange.

Les raisons de l’échec de SETMOBILE

L’une des raisons de l’échec de SETMOBILE était sa dépendance envers Orange pour fournir ses services. De plus, il semble que les Camerounais n’ont pas suffisamment soutenu cette initiative, malgré le potentiel économique et technologique qu’elle représentait.

Leçons à tirer de l’expérience SETMOBILE

L’histoire de SETMOBILE rappelle l’importance d’encourager et soutenir les initiatives locales dans le domaine des télécommunications. Le développement de nouvelles entreprises de téléphonie, en particulier celles qui sont dirigées par des personnalités locales influentes comme Samuel Eto’o, pourrait stimuler la concurrence, créer des emplois et offrir de meilleures options aux consommateurs camerounais.

Pour en savoir plus sur l’actualité du Cameroun et suivre les dernières tendances, rendez-vous sur 237online.com.

TTSO / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *