Cameroun : Renaissance et Racing se neutralisent en Ligue 2

Partage de points entre les deux équipes samedi dernier a Yaounde au stade annexe n°1 lors de la 4ème journée de la poule B.

Le championnat Ligue 2 a franchi sa 4ème borne le week-end dernier. Dans le groupe B, Renaissance de Ngoumou offrait son hospitalité à Racing de
Bafoussam. Dans un stade annexe n°1 plein, le public s’est vraiment ennuyé face au spectacle insipide, offert par les 22 acteurs sur une belle pelouse
verdoyante. « Je regrette d’avoir payer le billet pour un tel spectacle. Ce n’est pas digne du Cameroun. Nos équipes doivent beaucoup travailler » ,
confie très déçu Yves Onana, à l’issue de cette rencontre. Les équipes se sont séparées sur le score d ́un score vierge 0-0, assorti des déchets tant
sur le plan tactique que technique.

Dans l’ensemble, on a eu droit à un florilège d’occasions vendangées dans les deux camps. Racing, impuissant, a vraiment eu du mal à démontrer le
bien qu’on pensait de lui au regard de son jeu décousu et non cohérent. « Racing n’ira nulle part avec ce style de jeu. Les dirigeants doivent se
ressaisir et renfoncer par la suite l’effectif qui montre beaucoup de manquements sur tous les plans
» , explique un supporter du Tout puissant de l’Ouest. Pour le capitaine du Tpo, Franck Cabrel Mengue : « On a péché au niveau de la finition. On a des attaquants qui sont maladroits devant les buts. Nous ratons beaucoup d’occasions. On doit être solidaire pour essayer de rejoindre les autres en tête du classement » . Spectacle fade, présenté aussi par l’équipe de Ngoumou, au grand dam des supporters : « On aligne encore un autre match nul, pourtant on avait les moyens de damer le pion à Racing, c’est un championnat court cette année. Laisser les points comme nous le faisons, pourrait nous rattraper » , s’inquiète Onana, un inconditionnel de Renaissance football club.

C’est Koung Anicet Stéphane, qui a conduit l’équipe de Ngoumou en tant qu’entraîneur principal. Racing de Bafoussam est 5ème au classement avec 4 points et Renaissance 4ème avec 5 points. Le groupe B reste dominé par le promu, Léopard de Douala, avec 10 points en quatre rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *