Cameroun – Recrutement militaire : Conditions d'entrées pour les 4850 recrues :: Cameroon

4850 est le nombre de places que le ministre de la Défense propose aux Camerounais âgés de 18 à 23 ans qui désirent servir dans les forces de défense.Les jeunes badauds qui vous assaillent aux feux rouges de Yaoundé ont du flair. Par dizaines, ils se faufilent entre les voitures pour proposer des photocopies des communiqués du Mindef. Le ministre de la Défense a en effet publié le 23 décembre dernier deux communiqués de presse lançant des concours de recrutement dans les forces de défense. Des places sont offertes par recrutement ordinaire ou par concours pour : 400 élèves sous-officiers des armées ; 2350 recrues ; 300 élèves sousofficiers de gendarmerie et 1800 élèves gendarmes.
Les candidats à ces concours et recrutements doivent être nés entre le 1er janvier 1996 pour les plus jeunes et le 31 décembre pour les plus âgés (18 ans minimum, 23 ans maximum). Ils doivent présenter un extrait de casier judiciaire vierge de toute condamnation. Etre célibataire sans enfant à charge. Leur moralité ne doit souffrir d’aucune suspicion. Ils doivent, si ces premières conditions sont remplies, satisfaire aux épreuves sportives, intellectuelles et médicales prescrites : avoir une taille minimale de 1,66 mètre pour les garçons et de 1,60 mètre pour les filles ; être titulaire du probatoire ou du Gce Advanced Level ou d’un diplôme équivalent pour les candidats aux concours des sous-officiers et être titulaire du Bepc, du Gce Ordinary Level obtenu en quatre matières ou d’un diplôme équivalent pour les candidats aux recrutements ordinaires dans la gendarmerie et dans les armées.

Les candidats qui auront satisfait à ces conditions doivent déposer leurs dossiers de candidatures dans les états-majors des légions de gendarmerie du lieu de leur résidence ou aux postes de commandement des secteurs militaires terrestres du lieu de résidence du candidat. La date limite du dépôt des dossiers est le 31 janvier 2014 à 15h30, pas plus. Les dossiers doivent comporter invariablement : Une demande man*uscrite timbrée à 1000FCfa, signée du candidat et adressée au Mindef ; une copie d’acte de naissance datant de moins de trois mois ; une copie certifiée du diplôme ; une attestation de présentation de l’original du diplôme ; un curriculum vitae signé du candidat ; une fiche de renseignements dûment remplie ; quatre photos 4×4 en couleur et sans coiffure ; un certificat de nationalité camerounaise délivré par les services compétents ; un extrait de casier judiciaire datant de trois mois délivré par un magistrat ; un certificat de célibat ;une enveloppe timbrée à 500 FCfa à l’adresse du candidat.

Pour leurs frais de concours les candidats doivent ajouter à leur dossier de candidature : Un reçu de versement de la somme de 15.000FCfa à payer auprès du chef de bureau administratif et financier du secteur militaire ou du chef Bafl de la légion de gendarmerie selon qu’on veut être sous-officier des armées ou de la gendarmerie nationale ; un reçu de la somme de 10.000 FCfa à payer après du bureau administratif et financier du secteur militaire ou auprès du Bafl de la légion de gendarmerie, pour les candidats au recrutement ordinaire ou pour les candidats poour le recrutement des élèves gendarmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *