Economie

Cameroun : Plus de 3 milliards de budget en 2022 pour la Communauté urbaine de Bafoussam

Cette enveloppe budgétaire votée par les conseillers de cette municipalité est essentiellement consacrée à la modernisation de la ville de Bafoussam.

Le budget de la Communauté urbaine de Bafoussam en 2022 est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 3.155.900.000F contre 2.636.000.000F en 2021. Ce budget voté le jeudi passé par acclamations par l’ensemble des grands conseillers de cette municipalité du chef-lieu de la région de l’Ouest au terme de deux jours des travaux consacrés à l’examen, l’amendement et le vote de l’enveloppe budgétaire de l’exercice 2022, connait une hausse de 519.900.000F en valeur absolue, soit 16,47% en valeur relative. Selon les affirmations du commandant Roger Tafam, Super-maire de la ville de Bafoussam, cette hausse se justifie par l’inscription du projet de construction d’une bibliothèque communautaire avec un centre multimédia, la reconduction des projets d’acquisition des engins de génie-civil et de lutte contre le désordre urbain dont les marchés sont déjà passés mais ne seront payés qu’en 2022. Il s’agit aussi de l’inscription du projet de réhabilitation de certains bâtiments communaux, et de l’indemnisation des familles expropriées du site de la décharge d’Hysacam de Banefo. Ces augmentations se justifient par « la dotation générale de la décentralisation dans son volet investissement d’un montant de 285.714.000F que nous avons pour la première fois reçu du Ministère de la décentralisation et du développement local (Minddevel) ainsi que la somme de 7.395.000F octroyée par le Ministère de l’habitat et du développement urbain (Mindhu) », a-t-il signifié.

Lire aussi
Cameroun : Un chef viole une déplacée de la Crise anglophone dans sa chefferie à Bafoussam

Le budget de la Communauté urbaine de Bafoussam (Cub) en 2022 voté, se décline en quatre programmes dont trois opérationnels et un appelé programme support. Le programme I, intitulé amélioration de l’offre des services sociaux est évalué à 233.122.190F. Le montant de 717.096.974F est alloué au programme II (promotion du développement économique et protection de l’environnement). Une enveloppe d’un montant de 88.834.753F est affectée à la promotion de la citoyenneté, de la culture, des sports et de l’appui à la jeunesse (programme III). 2.116.846.082F a été alloué au programme IV (gouvernance et administration locale). Cette enveloppe plus constante se justifie selon les affirmations du magistrat de la ville de Bafoussam, par « le fait que toutes les charges du personnel : salaires, indemnités, gratifications, primes de suggestion, formations, les activités relatives à l’amélioration du cadre et conditions de travail ainsi que l’acquisition du matériel roulant sont entièrement supportés par ce programme appelé programme support car il accompagne la mise en œuvre des trois programmes opérationnels ». « Les priorités pour notre budget c’est de continuer la modernisation de la ville de Bafoussam notamment avec les équipements sociaux tels l’éclairage public, l’aménagement des drains. Nous insistons sur l’investissement parce que notre ville a connu beaucoup de retard. Nous connaissons tous que lors des émeutes politiques des années 90, il y a eu beaucoup de destruction dans la ville de Bafoussam. Si aujourd’hui, nous bénéficions d’une nouvelle voirie urbaine, il est tout à fait normal que nous puissions accompagner tous ces investissements de l’Etat avec bien d’autres projets sur fonds propres de la mairie de la ville », a-t-fixé.
Un taux global de 52,78% en 2021.

Lire aussi
Cameroun : Un réseau de trafic de carburant démantelé à Batié

La Cub a engagé la somme de 83.364.338F au lieu de l’enveloppe de 78.611.992F initialement allouée au programme I, soit un taux d’exécution financière de 106% en valeur relative au 30 novembre 2021. Un écart que le super-maire de la ville de Bafoussam explique par la maturation approximative de certains projets à l’exemple du projet d’extension et d’entretien du réseau d’éclairage public dont l’enveloppe est passée de 64.911.992F à 69.984.844F, soit une augmentation de 5.072.852F. Le programme II quant’ à lui, affiche un taux d’exécution de 50% sur la même période. Pour une enveloppe prévisionnelle de 602.100.693F, la somme de 300.637.998F a été engagée pour la réalisation de nombreuses activités à l’instar de la végétalisation de certains tronçons, la matérialisation de plus de 200 parkings payant, le reprofilage de quelques routes en terre pour un linéaire de 16,56Km. Le programme III, affiche un taux d’exécution de 7%, soit un engagement de 3.000.000F pour soutenir le Racing football club de Bafoussam. Le programme IV a été exécuté à 48,13% soit la somme de 923.159.689F sur une enveloppe prévisionnel de 1.917.783.315F, soit un taux d’exécution globale du budget 2021 de 52,78% au 30 novembre 2021.

Lire aussi
Cameroun - Marche du Mrc: Un jour (presque) ordinaire à Bafoussam

Afin de palier à ce déficit, le commandant Roger Tafam confie que « des dispositions ont été prises notamment en ce qui concerne la maturation des projets inscrits dans le budget 2022, la maitrise du fichier du contribuable et l’amélioration du recouvrement des recettes propres avec l’opération de recensement de l’ensemble des espaces et équipements marchands exploités par la Cub, menés entre juin et septembre 2021. Le suivi des activités des régisseurs publicitaires, la mobilisation des équipes pour le recouvrement forcé des droits sur le paiement des permis de construire auprès de certains usagers ».

Aurélien Kanouo / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page