CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Société

Cameroun-Ped’ophilie : Un quinquagénaire sévèrement tabassé pour vi’ol

Le dénommé Issofa, quinquagénaire, a été victime de la justice populaire pour avoir été surpris en train d’abuser d’une jeune fille mineure, ce vendredi 29 mai 2020 à Douala.

« Ma fille m’a dit que chaque fois quand je pars au marché, il l’appelle pour l’emmener au lit, lui enlever le caleçon et la toucher avec son se’xe », raconte la maman de la victime du jour. En effet, ce ne serait pas une première pour le dénommé Issofa qui s‘est fait prendre la main dans le sac au matin de ce vendredi 29 mai 2020. C’est une des tantes de la jeune fille abusée qui a mené sa petite enquête après avoir entendu les enfants parlé de ce drame, en cachette, plusieurs fois depuis quelques semaines déjà. « Il y’a deux semaines, j’étais assise de l’autre coté en train de prendre de l’air. C’est là où la petite fille commence à pleurer avec ses amis en disant qu’elle n’aime pas ce qu’on lui fait ici au quartier. Elle disait qu’une fois, ils sont entrés dans la chambre, le type là a enlevé son caleçon, puis il s’est déshabillé à son tour, et après il est monté sur elle », explique la tante de la victime. Selon elle, le bourreau s’en prend aussi à un membre de sa propre famille : « Ce monsieur a aussi « déviergé » sa propre fille, et maintenant il veut en faire pareil avec les enfants des autres ».

Alerté, le voisinage a décidé d’en découdre avec le présumé « vio’leur ». Mais heureusement, ce dernier a eu la vie sauve grâce à une patrouille des forces de maintien de l’ordre qui passait sur la scène du rififi par un pur hasard. Issofa médite son sort actuellement dans une cellule du 9eme arrondissement de la cité économique en attendant que cette affaire soit réglée.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer