Cameroun : Nomination du sélectionneur Brys, la FECAFOOT crie au scandale !

Samuel Eto'o

La Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) est sous le choc. Comme le révèle 237online.com, l’instance dirigeante du football camerounais a appris en même temps que le grand public la nomination du Belge Marc Brys au poste de sélectionneur des Lions Indomptables. Une annonce qui passe mal au sein de la FECAFOOT, qui dénonce une décision « unilatérale » et contraire aux textes en vigueur.

Marc Brys nommé sans concertation avec la FECAFOOT

C’est par un communiqué du Ministère des Sports que la nouvelle est tombée ce mardi 2 avril : Marc Brys, technicien belge de renom, prend les rênes de la sélection nationale camerounaise. Il succède ainsi à Rigobert Song, limogé après la décevante Coupe d’Afrique des Nations. Mais cette nomination a été faite sans consultation préalable de la FECAFOOT, pourtant instance suprême du football au Cameroun.

« Un acte qui s’oppose au décret de 2014 » selon la FECAFOOT

Dans un communiqué au vitriol posté sur sa page Facebook, la FECAFOOT ne mâche pas ses mots. Elle « marque son grand étonnement face à cet acte qui s’oppose aux termes du Décret N°2014/384 du 26 septembre 2014 portant organisation et fonctionnement des sélections nationales de football« . Un texte qui, selon elle, n’a pas été respecté dans le processus de désignation du nouveau sélectionneur.

La FECAFOOT dénonce « une décision unilatérale »

Pour la Fédération, cette nomination est d’autant plus mal venue qu’elle intervient « au moment même où la FECAFOOT a accepté d’exécuter les Très Hautes Instructions du Président de la République en apportant sa franche collaboration en vue de parvenir à un apaisement ». Une référence à peine voilée aux tensions récentes entre l’instance et le gouvernement autour de la gestion des Lions Indomptables. La FECAFOOT parle d’une « décision unilatérale » qu’elle semble avoir du mal à digérer.

Marc Brys, un technicien expérimenté au cœur de la tourmente

Au cœur de cette polémique se trouve Marc Brys, un entraîneur belge rompu aux joutes des championnats européens. Avec une riche carrière sur le Vieux Continent, notamment en Belgique, il a le profil de l’homme d’expérience capable de redresser une sélection camerounaise en quête de renouveau. Mais son arrivée en terrain miné, sans l’aval de la FECAFOOT, risque de compliquer singulièrement sa tâche.

CAN 2025, Mondial 2026 : les défis qui attendent Brys

Car les chantiers ne manquent pas pour le nouveau sélectionneur des Lions. Qualifier le Cameroun pour la CAN 2025 et le Mondial 2026 sera son objectif premier. Une mission d’autant plus ardue que l’ombre d’une sanction plane sur la sélection, suite à un scandale de fraude sur l’âge au sein des équipes de jeunes. Autant de défis à relever pour Marc Brys, dans un contexte rendu incertain par les remous de sa nomination.

Que retenir de cet imbroglio ? La nomination surprise de Marc Brys a mis le feu aux poudres au sein du football camerounais. En court-circuitant la FECAFOOT, le gouvernement a pris le risque d’une crise ouverte avec l’instance dirigeante. Une entrée en matière délicate pour le technicien belge, qui devra naviguer en eaux troubles pour redresser la barre des Lions Indomptables. 237online.com suivra avec attention les développements de cette affaire qui ébranle le football camerounais.

Par David Kemzeu pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *