Cameroun – Menoua: La Chefferie Fongo Tongo cambriolée

sous-préfet Fongo Tongo

Les malfrats sont repartis laissant une machette sur le lit du Roi. Dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 juillet dernier, des hommes sans scrupules sont entrés par effraction à la chefferie du village Fongo-Tongo, dans l’arrondissement éponyme.

D’après une source dans cette localité, les malfrats sont arrivés peu après minuit. Puis ont passé la résidence du chef au peigne fin, avant d’emporter des objets de valeurs; principalement des objets d’art dont certains étaient réservés aux danses secrètes.

Rendu dans la chambre du maître des lieux, les étranges visiteurs n’ont pas pu l’avoir. Notre source indique qu’ils sont tout de même repartis, mais en prenant soin de laisser sur le lit du chef, une machette bien limée. Un message certainement !

Dans la tradition Bamiléké, de pareils coups considérés comme un solennel défi au gardien de la tradition qu’est le chef supérieur, est rarissime. Et démontrent aussi la décadence morale dans cette société et la crise de confiance entre sa majesté et les membres de sa cour royale dont on ne peut point dire qu’ils sont étrangers à une telle violation du haut lieu sacré de cette communauté.

[b]Vivien Tonfack[/b]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *