Politique

Cameroun – Massacres de Mautu : La France serait-elle complice des terroristes Ambaboys ?

L’ambassade de France à Yaoundé a sorti un communiqué dans lequel elle condamne les massacres des civils 08 au total. Pourtant les sources militaires n’ont évoqué aucun bilan civil.

La démarche de l’ambassade de France au Cameroun sur cette affaire tente de semer le doute au sein de l’opinion. Aucune source locale n’a fait Etat de quelques civils tués. Mais une représentation diplomatique fût-elle celle de la France fait des révélations aussi graves restent tout de même de la provocation. Le communiqué du Chef de Division de la Communication du ministre de la Défense a relaté une opération qui a conduit à la neutralisation de » quelques terroristes » à la suite d’un raid mené sur les positions terroristes. Serait-il ces terroristes que Paris
appelle civils ?

L’ambassade de France serait-elle complice des terroristes Ambaboys ?

Le dimanche soir les relais communicationnels terroristes notamment Mimi Mefo , Biem tong et d’autres faux profils ont inondé la toile avec des vidéos montées et des images fabriquées de toutes pièces visant à faire croire à l’opinion que les Forces de défense et de sécurité ont commis des massacres à Mautu. Sans même consulter les autorités camerounaises sur la situation, la représentation diplomatique française se lance dans des déclarations approximatives visant à crédibiliser la propagande terroriste.

Lire aussi
Cameroun: Le Sdf participe finalement aux élections régionales

La sécession est un crime en France et ne saurait être le contraire au Cameroun !

Certains Etats occidentaux notamment la France et les USA ont des positions regrettables tendant à vouloir donner du crédit à un mouvement terroriste sécessionniste au Cameroun ce qu’ils ne sauraient admettre chez eux en Corse, Virginie ou en Géorgie. Des Etats étrangers qui soutiennent la partition d’un Etat est suffisant grave pour laisser l’opinion indifférente. En 1967, la France avait soutenu les sécessionnistes ‘’Biaffrais’’ résultat des courses plus de 2 millions de morts . En 2013, elle était encore favorable à la partition du Soudan. Plusieurs centaines de milliers de civils morts et une grosse catastrophe humanitaire dans ce pseudo pays territoire bon pour l’exploitation servile qu’est devenu le Sud Soudan. Le Cameroun ne peut plus continuer d’accepter de telles démarches.

Lire aussi
Le gouverneur de l’Ouest interdit le syndicat des débits de boisson

Le Parlement Camerounais à la traine !

Depuis 4 ans , le parlement camerounais n’a pas suffisamment traité ce problème qui commence sérieusement à compromettre la quiétude des populations du Noso . Il est incompréhensible que des individus sans foi ni loi imposent aux populations l’horreur et la terreur et que les députés et sénateurs continuent de rester assez amorphes sur cet Etat de choses. Il est question de voter une résolution autorisant le président à décréter un Etat d’exception afin de nettoyer ces régions des milices terroristes qui perturbent la quiétude des populations. L’opinion camerounaise est favorable à cette idée. L’Ethiopie a en deux semaines a mis un terme à cette situation. Le Cameroun peut aussi le faire en un temps assez réduit. Que ces pays qui continuent de soutenir ces mouvements terroristes au Cameroun pour empêcher le pays de continuer son émancipation y mettent un terme car les populations comme sérieusement à penser à des représailles. Le Cameroun c,est le Cameroun !

Bertin Metsengue, camer-press.com

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page