CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Société

Cameroun: L’Ods veut voir clair sur la gestion du don de Biya

Suite au discours du Président de la République le 19 mai 2020, l’association qui défend les droits de l’homme appelle les Camerounais à faire bloc
contre la pandémie de l’heure.

L’adresse du Président de la République à la Nation le 19 mai 2020 dernier n’a pas laissé les acteurs sociopolitiques du Cameroun indifférents.
C’est que la sortie de Paul Biya était attendue depuis plusieurs mois par ses compatriotes dans un contexte de pandémie du Covid-19 qui paralyse le monde entier. Parmi les acteurs de la société civile qui attendaient ce discours, figure en bonne place l’Observatoire du développement sociétal
(Ods). Et son coordonnateur général, Lilian Maurice Koulou Engoulou, de confirmer que « cette adresse solennelle du 19 mai arrive à point nommé au regard des attentes des populations. Elle vient clarifier et compléter l’ensemble des dispositions prises et des mesures prescrites par le chef de l’exécutif et mises en œuvre dans le cadre de la réponse du Gouvernement face au Covid-19 ».

S’agissant des mesures prises dans le cadre de la lutte anti-Covid 19, l’Ods fait notamment allusion à la création d’un fonds de solidarité avec une dotation initiale d’un milliard de francs Cfa pour recueillir et centraliser les contributions de divers donateurs en vue d’une meilleure coordination et un suivi optimal de leur utilisation à la diligence du ministre en charge de la Santé publique ; la mise à disposition du ministre en charge de la protection civile, de matériels divers d’une valeur de deux milliards de francs pour distribution à tous les arrondissements du Cameroun pour l’application des mesures barrières ; la mise à disposition de deux millions de masques pour les populations les plus défavorisées.

Mauvaise gestion

L’Observatoire tient ainsi à exprimer sa totale approbation à ces initiatives. Et adresse ses encouragements à l’ensemble du corps médical, aux personnels de santé et de la protection civile et à toutes les autres forces vives de la Nation dévouées au combat contre cette pandémie. Elle déplore cependant « les initiatives égoïstes de certaines organisations politiques et/ou non gouvernementales, de certains compatriotes nationaux et de la diaspora dont la volonté d’instrumentalisation de ces circonstances graves est évidente à des fins de déstabilisation des institutions nationales pour une prise du pouvoir par la rue ».

Aussi, l’Observatoire attire-t-il l’attention du Président de la République sur l’accueil parfois mitigé de certains chefs traditionnels et quelques élites politiques locales, qui, de l’avis du coordonnateur général, « tirent la sonnette d’alarme sur la mauvaise gestion de toutes ces facilités sur le terrain par certaines autorités administratives, à l’heure où tout doit être mis en œuvre pour maintenir et redoubler nos efforts pour le vivre ensemble en vue d’assurer une victoire finale contre cette odieuse épidémie ». Il appelle donc à « une plus grande transparence dans la distribution et un audit visant à sanctionner les auteurs de ces disfonctionnements ». Tout en insistant sur la nécessite d’un front commun de toutes les forces vives de la Nation et l’implication plus significative des collectivités territoriales décentralisées pour œuvrer au succès de cette lutte contre le Covid-19 au Cameroun, l’Ods félicite le Président de la République pour l’appel des populations au calme et à la discipline afin que « nous puissions sortir victorieux de la lutte contre cette pandémie ».

Achille KAMGA

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer