Politique

Cameroun: L'infatigable serviteur Ferdinand Ngoh Ngoh

A tous ceux qui se lamentent de n’apercevoir le SG/PR nulle part dans les lieux où les gens se réjouissent, tiennent des meetings et autres activités, un policier, élément de la garde de Ferdinand Ngoh Ngoh a répondu : « Le boss est concentré sur son travail et il le fait bien…Il n’a ni lundi ni dimanche…Je ne sais même pas s’il mange.

On quitte la résidence très tôt le matin pour rentrer parfois à une heure le lendemain… Et il repart le matin… En un mot sa maison c’est au bureau…Je n’ai jamais vu ce rythme et il est toujours debout comme vous le voyez là… ». C’était au meeting de remerciements du Chef de l’Etat à
Nanaga Eboko en début d’année 2019. Il n’y avait pas mieux placé que cet homme en tenue qui voit le SG/PR tous les jours depuis 2011, pour expliquer à cette dame, élite de la Haute-Sanaga qui tenait à rencontrer le ministre d’Etat Ferdinand trainer un seul dossier Ngoh Ngoh. A la Présidence de la République, il est connu de tout le personnel que le SG/PR est parmi les premiers qui arrivent le matin. « Quelque soit l’heure où il a quitté le bureau à la veille, vous allez le revoir le matin… d’aucuns pensent qu’il dort souvent ici », affirme un Attaché. Depuis 2011 Ferdinand Ngoh Ngoh s’est imposé par son rythme de travail que schématise l’Attaché : « Vitesse et vitesse, c’est l’ennemi de ceux qui font dormir les dossiers sur leur table…tentez de faire et vous verrez…pour lui la Présidence ne connait pas les paresseux et les dormeurs ». Le SG/PR Ferdinand Ngoh Ngoh est méticuleux. « Il a su organiser le travail pour qu’aucun dossier ne lui échappe. En bon manager… il sait aussi mettre tous ses collaborateurs à
l’aise », indique un directeur.

Lire aussi
Relations internationales: Maurice Kamto humilié par Jean Yves Le Drian

Humble et simple Venu de sa petite bourgade de Minta dans la Haute-Sanaga, Ferdinand Ngoh Ngoh s’est fait remarquer positivement depuis 2011 par sa façon d’être et de vivre dans la cité et son lieu de service. « Il ne gonfle pas et est accessible ». C’est ainsi qu’on le qualifie. Quand il n’est pas dans ses parapheurs ou en audience, Ferdinand Ngoh Ngoh échange avec ses collaborateurs, et les hauts cadres de la République sur le fonctionnement du pays. Quand il est sur un espace de grande affluence il demande à sa garde de reculer pour lui permettre de s’adresser à ceux qui l’approchent. Il salue tous ceux qui lui tendent la main et donne parfois des rendez-vous en toute simplicité.

Efficace et loyal

L’une des tâches du Secrétaire Général de la Présidence de la République est de rendre compte au Chef de l’Etat de la situation du pays et recueillir ses hautes instructions dans la résolution des problèmes qui se posent. Le SG/PR est un exécutant des hautes instructions du Président de la République. Il ne décide pas sans l’avis de son patron. Il relaie aux administrations inférieures les décisions du Chef de l’Etat. Contrairement à ce que véhiculent les mauvaises langues, le ministre d’Etat Ferdinand Ngoh Ngoh n’a jusqu’ici fait que son travail. Celui de « dire aux autres ce que le Chef de l’Etat lui a demandé de leur dire pour action ». Il n’est pas auprès du Président pour engranger les points mais pour faire exécuter ses hautes instructions. Depuis 2011, Ferdinand Ngoh Ngoh a exécuté toutes les tâches que le Président de la République lui confiées, et n’entend pas faillir sous quelque pression que ce soit. En quête permanente des performances et des bons résultats, il est resté loyal vis-à-vis du Chef de l’Etat en exécutant, sans recul, ses hautes instructions.

Lire aussi
Cameroun: Paul Biya et ses concessions

UNE ÉLITE ACTIVE

Ferdinand Ngoh Ngoh est au service de la République et du Président Paul Biya. Il demeure qu’il est une élite de développement. Toutefois qu’il est sollicité et qu’il peut, il répond toujours favorablement. Dans la Haute-Sanaga il est reconnu pour son attachement « aux affaires du village ». Il apporte sa contribution aux questions de développement de la contrée. Il participe aux activités sociopolitiques. Il sait toujours dégager une de ses minutes pour être avec les siens, quand il a fini de servir le Chef de l’Etat. Il participe aux rencontres qui engagent son Département. Il organise des cérémonies à Minta ou dans la Haute-Sanaga.

Réalités Plus. N 0 spécial 00976, 09 décembre 2019

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer