CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Economie

Cameroun: Les structures hôtelières scellées dans la Bénoué

Le préfet du département de la Bénoué Oumarou Haman Wabi a fait sceller les hôtels à Garoua pour leur refus de cession pour les isolements des cas asymptomatiques de Covid-19.

Dans la foulée de remise du don spécial du chef de l’Etat aux 12 communes du département de la Bénoué pour renforcer la lutte contre la pandémie dont les chiffres inquiètent déjà la région du Nord, les structures d’isolement des malades se posent avec acuité. Le département de la Bénoué qui enregistre déjà plus d’une dizaine de cas, le préfet a peur que le chiffre n’explose. Voulant anticiper dans le cadre de la mise en quarantaine d’un nombre important de malades, il a voulu réquisitionner certains hôtels qui ont opposé catégoriquement de céder leurs hôtels.

Le Préfet indigné et avec l’ordre de sa hiérarchie, a fait appliquer la loi et rien que la loi en ordonnant de mettre fin au fonctionnement de ces hôtels jusqu’à nouvel ordre. C’est ainsi que des scellés ont été apposés sur les portes mettant fin à leur ouverture aux clients. « C’est pour nous un acte d’incivisme que de refuser de sauver les vies. Nous sommes en période de crise et tout le monde doit y contribuer. Jamais nous n’avons eu à poser un tel acte auparavant, les propriétaires de ces hôtels devraient comprendre que nous sommes en guerre contre un ennemi de notre survie. Nous ne faisons qu’appliquer la loi en matière de réquisition de certains hôtels en cas de nécessité », a martelé le Préfet.

Lire aussi
Cameroun - Don de Paul Biya : Le district de santé de Maroua reçoit 02 masques et 10 morceaux de savons contre le Covid-19

Le site du stade omnisport de Roumdé Adjia prévu pour être aménagé attend encore les moyens financiers et les experts pour que les travaux soient engagés. L’inconscience et l’insouciance des populations font que les chiffres des contaminés avoisinent déjà une vingtaine. Le Nord est classé Ier sur les 3 régions septentrionales. Comment stopper la contamination et guérir les cas existants, telles sont les chimères des autorités administratives. « Les hôtels refusent de coopérer en versant dans la délation quant au respect des clauses avec leurs structures pour le versement des frais de réquisition » explique le propriétaire d’un hôtel. Actuellement les malades sont encore en isolement dans des salles prévues à cet effet au sein de l’hôpital régional, mais d’avec une capacité d’accueil très réduite.

Lire aussi
Confusion macabre à l’hôpital Jamot : un corps précipitamment inhumé à la place d’un autre atteint du Covid19

Galim MURTALA

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer