Société

Cameroun : Les militaires du 7e contingent de retour de Rca à nouveau déployés

Ils sont envoyés dans le Nord-Ouest, le Sud-Ouest et de l´Extrême-Nord, après avoir fait honneur au Cameroun lors de la mission en République centrafricaine.

Le Mindef l’a indiqué lors de la cérémonie de restitution de l´étendard hier à la Cour d’honneur du Quartier général.
Pas de temps de repos pour le 7e contingent camerounais, de retour de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies, pour la stabilisation de la paix en République Centrafricaine. Celui-ci repart au front, cette fois-ci sur le plan interne, après avoir fait honneur au drapeau Camerounais en Rca, pendant plus d´un an, entre septembre 2020- octobre 2021. Constitué de 1150 hommes au départ, dont 750 militaires et 280 gendarmes, 1149 retournent, un élément manquant à l´appel, tombé sur le théâtre des opérations. A cela, il faut ajouter des unités de police et les observateurs militaires.

Le Mindef annonce que les militaires et gendarmes, une fois les unités rejointes, seront immédiatement déployés sur le plan interne, les invitant à afficher la même détermination qu’en Rca. « A l´issue de cette cérémonie, vous rejoindrez vos unités, et compte tenu des divers engagements de nos forces de défense et de sécurité, vous serez sans tarder appeler à servir dans d´autres théâtres d’opérations sur le plan interne, cette fois aux côtés de vos camarades d´armes qui y sont déjà. Vous devez pour ce faire, afficher le même engagement, la même détermination, et davantage de patriotisme pour le pays. C´est le sens de votre devoir militaire, que vous venez d’accomplir hors du pays. Vous avez été formés pour servir avant tout et surtout d´abord à l´intérieur du pays. La défense et l´intégrité territoriale du pays en ce moment, et la protection de vos compatriotes, des étrangers vivant sur notre territoire et des biens des uns et des autres vous interpellent. Vous êtes donc appelés à rejoindre pour le gros de votre contingent, vos camarades sur le terrain pour la sécurisation intérieure », indique Joseph Beti Assomo.

Un contingent qui a su faire honneur au Cameroun, une attitude appréciée par le président de la République, fier de ces derniers. « Vous avez fait honneur à notre pays et son peuple, le Chef de l´Etat Chef des Forces Armées, son excellence Paul Biya apprécie de manière particulière la participation de nos forces au sein de la Minusca. Conséquence il a mis d´importants moyens à votre disposition pour améliorer vos conditions de vie et de travail qui vous permette de réaliser vos missions avec efficacité. Cette constante sollicitude s´est récemment matérialisée avec le renouvellement intégral du matériel du contingent camerounais commandé, et déjà sur le théâtre des opérations. Le Chef de l´Etat est fier de vous et vous félicite chaleureusement, le haut commandement est fier de vous pour le sérieux avec lequel vous vous êtes acquitté de votre mission en terre centrafricaine sous la bannière de l´organisation des Nations unies », précise Beti Assomo.

Tout en se réjouissant de leur retour de cette périlleuse mission, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, leur adresse solennellement la reconnaissance appuyée de la Patrie pour les efforts remarquables, de sacrifices en Rca en pleine pandémie de Covid-19. Un contingent qui a su faire preuve de bravoure et de discipline. Malgré le tableau globalement bon de la mission, ii faut relever quelques petites tâches certes isolées qui ont failli déteindre sur l ́aura du contingent, suite aux récriminations qui ont légèrement écornées l ́image du Cameroun auprès des Nations unies, le haut commandement a remplacé illico presto l´officier logistique du bataillon camerounais et éléments impliqués dans divers petits trafics. Bien que mineurs, ils ont été sanctionnés au risque d´indisposer votre bataillon dont le comportement dans l´ensemble a été correct.

Moïse Moundi, 237online.com

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page