Cameroun : Le Sud a le plus faible taux de consommation du BIP - 237online.com
Economie

Cameroun : Le Sud a le plus faible taux de consommation du BIP

La région occupe toujours la dernière place dans la consommation du budget d’investissement public.

La région du Sud enregistre le plus faible taux de consommation du budget d’investissement public au Cameroun. Albin Rolland Koumba Ayissi, chef de brigade de contrôle et d’audit à la direction générale du budget l’a rappelé jeudi, 10 janvier 2019 à Ebolowa. C’était au cours de la cérémonie de lancement officiel du budget de l’Etat dans la région du Sud au titre de l’année 2019. Sur un montant de 6,55 milliards de FCFA, le taux d’exécution du budget d’investissement public en 2018 a été de 34,29%.

Parmi les ordonnateurs particulièrement mis à l’indexe, les maires accusés de bouder et tirer l’exécution vers le bas. Résultats, plusieurs chantiers inachevés et abandonnés à travers la région. D’où la colère du gouverneur. Jeudi, 10 janvier 2019 en la salle du collège régional d’agriculture, Félix Nguélé Nguélé a pour une fois frappé du point sur la table : « je ne suis pas très content de la manière dont le budget d’investissement public a été exécuté en 2018. Sur un budget d’investissement important de plus de 6 milliards, nous n’avons pas été capables de consommer plus de 40%. L’année dernière n’a donc pas été très bonne. Nous espérons que cette année, les performances vont être améliorées ».
17 milliards pour 2019 Le gouverneur de la région du sud a par la suite lancé un appel pour l’exécution du budget 2019, « tous les acteurs de la chaine de dépense doivent s’imprégner de la loi des finances elle-même, s’imprégner de la circulaire sur l’exécution du budget et surtout de faire preuve de beaucoup d’anticipation ».

Pour l’exercice 2019, le Sud est encore doté d’une importante enveloppe. 17.273.415.656 FCFA. Soit, 8.079.684.656 FCFA pour le fonctionnement et 9.193.731.300 FCFA pour l’investissement. La région verra la poursuite des projets engagés. Les projets de construction des grands chantiers.
L’hôtel de classe internationale d’Ebolowa en cours d’achèvement, le bloc pédagogique de l’Enset de l’université de Yaoundé 1 à Ebolowa, l’autoroute Kribi-Lolabé, la mise en service du barrage hydroélectrique de Memve’ele. Il y’a aussi le bitumage des axes routiers Mengong-Sangmélima, Sangmélima-Bikoula-Djoum, Sangmélima-Olounou-Oveng. Sont également prévus, les travaux d’électrification rurale des communes, la poursuite de la construction et équipement des infrastructures scolaires et sanitaires dans tous les départements de la région du sud ainsi que la construction et l’équipement des forages d’eau dans la région.

Commenter avec facebook

Source
Jérôme Essian
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer